Ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Dieu. Dieu a fait qu'ils s'oublient eux-mêmes.

Nouveau

Dans le coeur mais surtout le raisonnement

Il faut dire à quel point les gens qui confondent leur état personnel avec la religion dans ses devoirs et ses principes fondamentaux sont saoulants.
Ca commence par « la foi est dans le coeur », par le fait que les homosexuels soient gentils ou dégueu qu’importe, et ça finit par un nouveau et sempiternel « la foi est dans le coeur ».
Vous en avez pas marre sérieux ?
L’ordre pour ces gens, la résolution du passé, l’administration légale du présent et la projection dans le futur, ils en font quoi ces mange-merde, sérieux ?

Qu’Allah Swt, qui me donne la vie et me donnera la mort, me préserve d’être une mange merde d’hypocrite et de ne m’emplir le ventre que de feu.

Amin.

Si le pieux se distingue, c’est bien par les principes inaltérables et structurants, salvateurs et écologiquement sacrés.

Honneur et déshonneur à Jérusalem

Ce qui me choque tjrs autant c’est cette politique de coeurs sourds, qui croient agir en rois puissants, alors qu’ils ne sont que des petits tyrans.
ALLAH LES LAISSE FAIRE PARCE QUE NOUS LE MÉRITONS. QUAND NOUS MÉRITERONS MIEUX, IL rendra leurs décisions, leurs machinations et leur cruauté aussi frêles que les jeux d’enfants qui se ramassent parterre

Ce qui nous blesse, c’est nos faiblesses

Hauteur et bas de gamme sans game over

Je suis très inquiète. Très inquiète qu’on ait oublié quelque chose. Quelque chose qui est pourtant en nous mêmes et nous permettrait d’être plus proches les uns des autres, et moins ennemis de ceux qu’on aime aussi fort que nos propres challenges. Je voudrais être cette fille, qui n’importune personne, qui apporte à la vie, ce truc qui divinement, raisonne. Je suis peut-être cela, et peut-être pas, qui sait qui vraiment, peut entendre ce coeur qui bat en deçà des peurs et des quêtes, des appétits et des avidités diverses de l’ici-bas. Parce que t’en as, ils sont bien entourés pour leurs égos, au point que leur foi ne trouve qu’une armée de rats ; Tandis que d’autres sont les plus seuls entre ciel et terre, au point qu’ils soient comme des rois, au sein d’un monde qui ne les atteint pas. C’est pour cela que je suis très inquiète car il me semble vraiment que quelque part, on a pas besoin de se défendre des autres. Pas besoin de se méfier, tout en se méfiant quand-même, pour protéger l’homme de lui-même. Cette conscience pourrait être telle, que les âmes entre elles se connaissent. Non pas pour les armées mondaines, mais par mémoire d’un monde supérieur superposé au bas de gamme qui se subit, puis affranchit, le serviteur fidèle….

La croyante et sa foi

Si on en suit la logique de certains, le Quran nous a obligées à nouer notre hijab avec un noeud, à l’attacher avec 15 épingles, à haramiser un cheveu, à érotiser le front, le menton, ou même la tête nue pendant quelques secondes et ou minutes.
Il faut savoir que je trouve celà très innovateur et très contraire au Quran, parce que Allah nous exhorte surtout à travers le voile, à ne pas jouer de nos atours avec les étrangers, c’est à dire de ne pas nous faire séduisantes de manière à établir ce fameux signal non verbal qui fait plaisir et excite le mâle au lieu de les laisser tranquilles ; ce fameux signal allant de sensualiste à sexy.
C’est pour ça qu’il y a parfois des non musulmanes plus proches d’un comportement de piété que certaines femmes nikabées jusqu’au menton, pensant que le cheveu sorti ou rentré joue en leur faveur ou défaveur, mais encore à d’autres aux milles et une épingle, qui pensent que leur religion et leur vertu se résume à se capuchonner comme un champignon.

ALLAH Swt nous commande de ne pas approcher de la fornication, de ne pas semer de corruption, de ne pas pratiquer de turpitudes apparentes et secrètes, et de ramener sur nous nos voiles, (le plus clair du temps, car il ne sagit pas de se greffer un voile non plus) de ne pas jouer de nos instincts et de nos émois qui se matérialisent à travers des atours, comprenons, des manières de s’arranger et se faire sexy, ponctuées, attirantes, épicées et délicieuses.

Cela Allah nous l’a interdit aux étrangers et l’a limité à notre entourage familial proche.
Cest dans la sourat an noor.

Dans la sourat al ahzab, Allah Swt parle des epouses de notre prophète mais aussi des croyantes. Il leur dit en substance de se faire connaitre parmi les musulmanes et de marquer appartenance afin de ne pas être offensees.
Comprenez qu’avoir une communauté ça change tout à l’individualité. Mais de là à porter le hijeb comme une combinaison de plongée et se culpabiliser parce qu’un cheveu est sorti, jte dis stop :
Je porte mon hijeb selon ma comprehension globale et ma crainte éclairée d’Allah.
Cette crainte qui me fortifie et me donne confiance en Lui, et en moi. Je ne saurais porter mon hijeb selon tes chimères, tes préjugés, ces wasswass.
On s’est éloignés de la vraie religion certes, et c’est avec des personnes intègres que la vraie religiosité reverra le jour parmi nous.

Bref, je porte mon hijeb pour moi, vis à vis d’Allah, mais pas par rapport aux égarés qui l’adoptent aussi.

Mon voile ne saurait resoudre toute la religion, en tout cas, il est destiné à ceux qui ont la foi, et exclusivement à eux au jour de la résurrection. Ceux qui en font l’accessoire visible du rappel d’Allah, comme le lincueil qui nous attend, et qu’on oublie en faveur de l’instant trompeur au présent. Eux qui le portent dans les lieux de prière avec l’ensemble de leurs vêtements et en font leur habit général, mais pas leur peau de substitution pour autant.

Parce que le Quran n’a pas interdit la peau, ni le corps, mais simplement les turpitudes, comme les jeux de séduction et les prétextes chelous pour forniquer et jeter la faute sur les autres.

Il n’y a pas de hijeb sans regard mobile capable de s’abaisser pour neutraliser, et il n’y a pas de maladie en islam, mais juste la droiture et la liberté.

Ils vendent leur religion à vil prix

Et du bout de la ville, un homme vint en toute hâte et dit : «Ô mon peuple, suivez les messagers : suivez ceux qui ne vous demandent aucun salaire et qui sont sur la bonne voie. Et qu’aurais-je à ne pas adorer Celui qui m’a créé ? Et c’est vers Lui que vous serez ramenés. Prendrais-je en dehors de Lui des divinités? Si le Tout Miséricordieux me veut du mal, leur intercession ne me servira à rien et ils ne me sauveront pas. Je serai alors dans un égarement évident.  [Mais] je crois en votre Seigneur. Ecoutez-moi donc ». Alors, il [lui] fut dit : «Entre au Paradis». Il dit: «Ah si seulement mon peuple savait ! …en raison de quoi mon Seigneur m’a pardonné et mis au nombre des honorés».

 

triomphe

Rise & Fall

Sometimes in life you feel the fight is over,
Parfois dans la vie, tu as l’impression que le combat est fini

And it seems as though the writings on the wall,
Et c’est comme les grafitis sur le mur,
Superstar you finally made it, Tu as enfin réussi à devenir une superstar

But once your picture becomes tainted, Mais une fois que ton image a été salie
It’s what they call, C’est ce qu’ils appellent,
The rise and fall Le succès et la retombée
The rise and fall Le succès et la retombée

I always said that I was gonna make it, J’ai toujours dit que j’allais le faire,

Now it’s plain for everyone to see, Maintenant c’est assez clair pour que tout le monde puisse le remarquer,

But this game I’m in don’t take no prisoners,
Mais ce jeu dans lequel je suis, n’accepte aucun prisonnier,

Just casualties,
Seulement les victimes,

I know that everything is gonna change,
Je sais que tout va changer,

Even the friends I knew before may go,
Même les amis que j’ai peuvent partir,
But this dream is the life I’ve been searching for,

Mais ce rêve est la vie que j’ai toujours recherché,
Started believing that I was the greatest,

J’ai commencé en croyant que j’étais le meilleur,
My life was never gonna be the same,
Que ma vie ne serait plus jamais la même,

Cause with the money came a different status,
Parce que l’argent t’apporte un nouveau status social,

That’s when things change,
C’est quand les choses changent,

Now I’m too concerned with all the things I own,
Maintenant je suis obsédé par toutes les choses que je possède,

Blinded by all the pretty girls I see,
Aveuglé par toutes ces belles filles que je vois,

I’m beginning to lose my integrity
Je commence à perdre mon intégrité

I never used to be a troublemaker,
Je n’ai jamais été un agitateur,

Now I don’t even wanna please the fans,
Maintenant je n’ai même plus envie de faire plaisir à mes fans

No autographs,
Pas d’autographes

No interviews,
Pas d’interviews

No pictures,
Pas de photos

Endless demands,
Des convoitises sans arrêt

Gave in to vices that were clearly wrong,
Je me suis abandonné à des vices qui étaient clairement mauvais,

The type that seemed to make me feel so right,
Le genre de vices qui me rendent si bien,

But some things you may find can take over your life,
Mais les choses que tu es amené à trouver sur ton passage peuvent foutre ta vie en l’air,

Burnt all my bridges now I’ve run out of places,
J’ai brisé toutes mes chaînes et désormais je cours d’un endroit à un autre,

And there’s nowhere left for me to turn,
Et il n’y a plus aucun endroit où je puisse me retourner,

Been caught in compromising situations,
Je me suis fait attraper dans des situations compromettantes,

I should have learned
J’aurais dû apprendre

From all those times I didn’t walk away,
A partir de tous ces moment-là que je ne pouvais pas m’enfuir,

When I knew that it was best to go,
Quand j’ai compris qu’il valait mieux que je parte,

Is it too late to show you the shape of my heart,
Il était trop tard pour te montrer l’état de mon coeur,

Now I know,
Maintenant je sais,

I made mistakes,
J’ai commis des erreurs,

Think I don’t care,
Tu penses que je m’en fous,

But you don’t realise what this means to me,
Mais tu ne peux pas réaliser ce que cela signifie pour moi,

So let me have, Alors laisse-moi

Just one more chance,
Juste encore une chance,

I’m not the man I used to be,
Je ne suis pas l’homme que j’étais

Used to be
Que j’étais

Corruption, profanation, ostentation

Aides spectacles, qui n’ont été possibles qu’à travers la misère spectacle. Subhan Allah.
Un truc de fous.