Ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Dieu. Dieu a fait qu'ils s'oublient eux-mêmes.

Nouveau

Serviteurs

Le silence brasse la valeur des âmes
Et la lumière éclaire ce vide dense et rassurant,
Emplissons le de grâce comme la grâce nous sert et nous éclaire à chaque instant Gratitude d’être fourmi, et de traverser les instants
Sublimation au champ de nos regards
Leur foi est belle, elle court parmi les airs
Et emplit nos poumons
Elle irrigue les rivières du lait d’une saine inclination,
Prosterne moi Ô Allah, ne me lâche pas un seul instant,
Pas de divinité à part Toi,
Tu es l’Unique, le vrai, à travers tout, à tout moment

12.53. Je ne m’innocente cependant pas, car l’âme est très incitatrice au mal, à moins que mon Seigneur, par miséricorde, [ne la préserve du péché]. Mon Seigneur est certes Pardonneur et très Miséricordieux.
8.24. O vous qui croyez! Répondez à Allah et au Messager lorsqu’il vous appelle à ce qui vous donne la (vraie) vie, et sachez qu’Allah s’interpose entre l’homme et son cœur, et que c’est vers Lui que vous serez rassemblés.

Les Versets détaillés

Nous leur montrerons Nos signes dans l’univers et en eux-mêmes, jusqu’à ce qu’il leur devienne évident que c’est cela (le Coran), la vérité. Ne suffit-il pas que ton Seigneur soit témoin de toute chose?

 

Ne m’idéalise pas

La musique, et son terme, coulent dans mes veines
La respiration, mais aussi l’étouffement
La mélodie, mais aussi le poison,
La rivière mais aussi la sécheresse
L’amour mais aussi la haine
Le parfum, mais aussi la merde plus que la puanteur
Ne m’idéalise pas fût-ce l’éclat d’un instant,
Car cet éclat pourrait te tuer tandis qu’Allah te rend l’éclat de la félicité

Ne m’idéalise pas car je suis périssable,

La préremption ne concerne pas que les denrées périssables ;
De son néant elle convoite aussi ton visage et le mien,
Qui paraissent aussi vitaux que l’éternité qui nous sert de liens,
Visages qui pourtant demeurent impuissants et parfois hostiles au bien.

Alors souviens moi que la moisissure nous guette,
Avertis moi d’un jour où le jeu et la complaisance lointaine ne m’aideront pas

D’un jour où le plaisir fuira la joie infestée par la lèpre ;

Un jour où le coeur tremblera comme la terre, s’ouvrant et vomissant les fardeaux.

Voilà ce dont tu t’éloignais dans ta prétention d’exceller
Toi qui t’idéalisais entouré de douces vanités !

Et sache qu’en vérité, la ilaha ila Llah,
Tout doit périr, sauf Son visagefb_img_15123946549061941768743.jpg

Si chacun pouvait se dire, et s’y tenir

 

J’ai en moi une connaissance que j’ai oubliée
J’ai en moi un savoir que j’ai assourdi
Je porte en moi une conscience etouffée,
Une vision aveuglée,
Je porte en moi l’oubli et la conscience,
Vais-je donc ouvrir l’inconscience et m’y perdre,
Vais-je ouvrir l’apparence du savoir en me détouranant des mystères
Ou bien transformer mon oubli en mémoire vivante, qui se rappelle, et s’humilie d’obéissance et de soumission à Allah ?

ten seconds before sunrise

Pour une clinique du repentir ?

Je me demande souvent ce que vaut la notion de jahl tout autour de nous et si on peut considérer ou pas que des parents ignorants et/ou maltraitants, s’estimant de l’islam alors que de toute évidence ils en prononcent quelques mots mais n’en émettent que des maux, peuvent être considérés comme l’islam étant venu ?

Car Allah dit dans son Saint Quran : l’islam est venu et l’erreur a disparu car l’erreur est vouée à disparaître.

Parce que ce qu’on remarque autour de nous, c’est que beaucoup de jeunes se sont écartés de l’islam car leurs parents qui se prétendaient en faire partie n’avaient pas l’harmonie et l’équilibre que confère l’islam.

Ils ont donc cru trouver l’harmonie là où ils ont cru la percevoir quand bien même ses porteurs ne disent pas Lailaha ila Llah.

Nous, nous savons que cette harmonie est donnée par Allah à qui Il veut , musulmans ou pas, mais qu’elle ne provient que d’Allah qui a bien créé tout ce qu’il a créé.

Mais les jeunes esprits s’égarent et s’imaginent que ce qui est beau est béni sans raisonner de manière profonde, large et globale.

Alors j’étais entrain de dire que souvent je me demande ce qu’il en est de la notion d’islam venu ?
Peut on considérer que l’islam est venu à tous ces jeunes, dont les parents déficients ne leur ont transmis ni l’équilibre ni l’affection ni la sécurité de l’islam ?

L’harmonie de certaines personnalités, médecins ou érudits qui ont un esprit large, une maîtrise de leurs émotions et de leurs impulsions est tellement belle, ils se meuvent et s’expriment dans une douceur, un calme et une confiance si apaisantes… Ces gens très intelligents pratiquent une partie de l’islamité sans s’en rendre compte car Allah n’a pas fait encore pénétrer la foi dans leurs cœurs.
Personellement, ils m’ont appris sur moi-même et m’ont montré comment étaient les gens de la paix, mais elhamdullillah ils ne m’ont pas séduite au-delà de mon Islam car c’est l’Islam qui est l’absolue vérité et que je ne m’enfle pas d’orgueil.

Alors peut-être que ceux qui dévient de l’Islam sont des gens qui ont pris l’harmonie et la beauté pour en farder leur orgueil, leur narcissisme au lieu d’en nourrir leur conscience et approche de la vérité ?
Ou bien sont-ils victimes de parents qui ne les ont pas assez sécurisés et apaisés avec les mots de l’islam, les laissant croire que l’islam transmet des maux et de la folie ?
La destructuration que de tels parents ont agi sur leurs enfants, qu’en dire ?

Et ce que leurs enfants en ont fait, qu’en dire ?
Peut-on les accuser de ne pas avoir porté et fait germer le message de l’islam dans leurs cœurs alors qu’on a voulu leur transmettre la psychose et la névrose pour office d’Islam légal ?

Pour en revenir à la question, peut-on considérer que pour ces jeunes là, l’Islam soit venu et l’erreur ait disparu ?
Peut-on considérer, en misant sur leur repentir à toute épreuve, ainsi que leur patience dans l’écoute, la réception et la compréhension de la vérité, qu el’ISlam est venu et que l’erreur soit vouée à disparaître ?
1. Lorsque vient le secours d’Allah ainsi que la victoire,
2. et que tu vois les gens entrer en foule dans la religion d’Allah,
3. alors, par la louange, célèbre la gloire de ton Seigneur et implore Son pardon. Car c’est Lui le grand Accueillant au repentir.