Ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Dieu. Dieu a fait qu'ils s'oublient eux-mêmes.

Uncategorized

Est-il vrai qu’une fois la confiance rompue, le pardon n’a aucune valeur ?

Une fois la confiance rompue, que devient le pardon ?
Cela dépend du contexte, car si vous parlez de trahison, celle-ci est souvent relative et subjective, donc encore faut-il que la trahison soit réelle et non interprétative.
Il s’agirait donc de ne pas croire à la valeur d’un pardon qui proviendrait d’une personne non digne de confiance désormais par rapport à une attente « trahie », c’est à dire non satisfaite.
Mais si on revient sur les attentes d’une telle personne qui se sent trahie, il se peut qu’elle se sente pas si trahie que cela en comprenant d’avantage la teneur de la réalité, en tout cas, il faut savoir que cette question de confiance et de pardon repose essentiellement sur la relation à quelqu’un et aux enjeux de cette relation. Si c’est aussi simple qu’une transaction du style tu me donnes un cours d’une heure je te paye 15 euros, si je ne te paye pas après une heure ce sera une trahison et comme vous voudrez vos quinze euros vous ne me pardonnerez pas, par contre si c’est c’est plus sensoriel du style amourettes&co, ce sera un labyrinthe autant compliqué que votre esprit l’est lui-même, et sans vous connaitre vous même vous ne pourrez pas avoir la confiance en Allah de détester continuellement pour Lui ou pardonner par lumière de Lui.
les hypocrites envers Allah, Son messager et les croyants doivent être combattus, point de pardon pour eux, mais la passion fait dévier de la justice et pousse également à la détestation quand Allah invite au pardon car l’avidité est une gangrène.


Couple et Détestation d’amour à l’heure de la libéralisation des moeurs

Ô hommes! Craignez votre Seigneur qui vous a créés d’un seul être, et a créé de celui-ci sont épouse, et qui de ces deux là a fait répandre (sur la terre) beaucoup d’hommes et de femmes. Craignez Allah au nom duquel vous vous implorez les uns les autres, et craignez de rompre les liens du sang. Certes Allah vous observe parfaitement. A l’heure où la culture pub, le cinéma et le développement personnel vendent des shémas de vie idéalisés mettant le contentement à mal en propulsant le divorce en tant que norme au goût de tous les jours, A l’heure où la sexualité ultraexposée dans la communication visuelle dévalorise et concurrencie terriblement l’intimité qui en réalité est inexposable et qui n’est disons-le, comparable que pour les pervers, A l’heure où les réseaux sociaux invitent les égos à se représenter par des leurres et de façon on ne peut plus complaisante et envoûtante tout en proposant de nouveaux contacts à la pelle, à l’heure de tous les troubles et des constats souvent les plus amers, A l’heure où beaucoup se portent en exemple en prétendant savoir mieux que la révélation ne nous révèle ce qu’est l’harmonie et la piété dans le couple et dans la société, j’avais envie de parler du couple sous le prisme fondamental de l’endurance lucide et relative, parce que le couple, c’est compliqué, mais qu’Allah nous l’a simplifié pour une communauté d’endurants lucides. Je ne m’oppose aucunement au divorce qui est parfois vital ou bien plus sain et utile qu’une vie de de couple destructrice, Je ne dénie aucunement la difficulté rencontrée par la vie de couple ou par le célibat de ceux d’entre nous, Je ne me déclare ni mariée, ni mariable, ni divorcée, ni divorçable, mais simplement propice au rappel. Je ne m’oppose pas spécialement à la diversité des opinions mais j’embrasse avec adhérence farouche l’opinion du Quran : Le couple y est affection, bonté, colmatage de la nudité et lutte pour Allah avec tout l’effort qu’Il mérite contre des égos autophages qui ne pourront gagner qu’auprès de Celui qui accorde leur grâce et leur mesure aux gens ; et enjoint de ne pas trahir la piété quand les affaires de couple tournent au vinaigre, car seule la piété éclaire et facilite le mariage comme le divorce d’ailleurs. Afin de demeurer équitables et de ne pas perpétuer les taghouts de nos émotions passionnelles, ni l’un ni l’autre ne doit être idéalisé à la place d’Allah : ni la sexualité, ni le romantisme, ni les passions, ni l’image de la famille, ni le mariage, ni le divorce, mais la piété voilà qui est meilleur pour des gens véritablement muslims qui savent que quiconque craint Allah, Allah lui donnera une issue favorable, et lui accordera Ses dons par [des moyens] sur lesquels il ne comptait pas. Et quiconque place sa confiance en Allah, Allah lui suffit. Allah atteint ce qu’Il Se propose, et Allah a assigné une mesure à chaque chose. 64.13. Allah, nulle autre divinité que Lui! Et c’est à Allah que les croyants [doivent] s’en remettre. 14. Ô vous qui avez cru, vous avez de vos épouses et de vos enfants un ennemi [une tentation]. Prenez-y garde donc. Mais si vous [les] excusez passez sur [leurs] fautes et [leur] pardonnez, sachez qu’Allah est Pardonneur, Très Miséricordieux. 15. Vos biens et vos enfants ne sont qu’une tentation, alors qu’auprès d’Allah est une énorme récompense. 16. Craignez Allah, donc autant que vous pouvez, écoutez, obéissez et faites largesses. Ce sera un bien pour vous. Et quiconque a été protégé contre sa propre avidité… ceux-là sont ceux qui réussissent. 17. Si vous faites à Allah un prêt sincère, Il multipliera pour vous et vous pardonnera. Allah cependant est très Reconnaissant et Indulgent. 18. Il est le Connaisseur du monde Invisible et visible, et Il est le Puissant, le Sage. Allah est le déteteur de la grâce envers les gens mais la plupart d’entre eux ne sont pas reconnaissants.


N’y avoir personne

Le ciel dans mes feuilles invite le vent
Et la puie qui sillonne en silence mes veines,
de l’été à l’automne, fait de moi ce semblant.

Une personne dans le temps qui passe avec le vent
Et la pluie qui sillonne en torrent ma conscience, il n’y a personne,

Ici et maintenant

De l’éveil au réveil il n’y aura personne,
De la sève à l’écorce il n’y aura personne,
Sinon l’adorateur Promis à L’eden au-dela du temps

De la sève à l’écorce, du coeur aux édifices,
nous connaissons la joie du meilleur sacrifice,
Celui de donner de son bien en échange de l’artifice,
De donner et ceuillir dans le ciel l’amour plutôt
qu’à l’étroite avarice ; renserrant les tombes par lignées soumises sans aucun préjudice

31.26. A Allah appartient tout ce qui est dans les cieux et en terre. Allah est Celui qui se suffit à Lui-même, Il est Le Digne de louange!
27. Quand bien même tous les arbres de la terre se changeraient en calames [plumes pour écrire], quand bien même l’océan serait un océan d’encre où conflueraient sept autres océans, les paroles d’Allah ne s’épuiseraient pas. Car Allah est Puissant et Sage.
28. Votre création et votre résurrection [à tous] sont [aussi faciles à Allah] que s’il s’agissait d’une seule âme. Certes Allah est Audient et Clairvoyant.
9. N’as-tu pas vu qu’Allah fait pénétrer la nuit dans le jour, et qu’il fait pénétrer le jour dans la nuit, et qu’Il a assujetti le soleil et la lune chacun poursuivant sa course jusqu’à un terme fixé? Et Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites.
30. Il en est ainsi parce qu’Allah est la Vérité, et que tout ce qu’ils invoquent en dehors de Lui est le Faux, et qu’Allah, c’est Lui le Haut, le Grand.
31. N’as-tu pas vu que c’est par la grâce d’Allah que le vaisseau vogue dans la mer, afin qu’Il vous fasse voir de Ses merveilles? Il y a en cela des preuves pour tout homme patient et reconnaissant.
32. Quand une vague les recouvre comme des ombres, ils invoquent Allah, vouant leur Culte exclusivement à Lui; et lorsqu’Il les sauve, en les ramenant vers la terre ferme, certains d’entre eux deviennent réticents; mais, seul le grand traître et le grand ingrat renient Nos signes.
33. Ô hommes! Craignez votre Seigneur et redoutez un jour où le père ne répondra en quoi que ce soit pour son enfant, ni l’enfant pour son père. La promesse d’Allah est vérité. Que la vie présente ne vous trompe donc pas, et que le Trompeur (Satan) ne vous induise pas en erreur sur Allah!
34. La connaissance de l’Heure est auprès d’Allah; et c’est Lui qui fait tomber la pluie salvatrice; et Il sait ce qu’il y a dans les matrices. Et personne ne sait ce qu’il acquerra demain, et personne ne sait dans quelle terre il mourra. Certes Allah est Omniscient et Parfaitement Connaisseur.

18.1. Louange à Allah qui a fait descendre sur Son serviteur (Muhammad), le Livre, et n’y a point introduit de tortuosité (ambiguïté)!
2. [Un livre] d’une parfaite droiture pour avertir d’une sévère punition venant de Sa part et pour annoncer aux croyants qui font de bonnes oeuvres qu’il y aura pour eux une belle récompense.
3. où ils demeureront éternellement,
4. et pour avertir ceux qui disent : « Allah S’est attribué un enfant. »
5. Ni eux ni leurs ancêtres n’en savent rien. Quelle monstrueuse parole que celle qui sort de leurs bouches! Ce qu’ils disent n’est que mensonge.
6. Tu vas peut-être te consumer de chagrin parce qu’ils se détournent de toi et ne croient pas en ce discours!
7. Nous avons placé ce qu’il y a sur la terre pour l’embellir, afin d’éprouver (les hommes et afin de savoir) qui d’entre eux sont les meilleurs dans leurs actions.
8. Puis, Nous allons sûrement transformer sa surface en sol aride.
28701154_571221413259914_473996654562009458_o


Mes vidéos et Al haqq

Comment parvenir à être équitables vis à vis d’Allah quand on produit du spectacle, du divertissement, une mise en valeur exclusive de soi et l’exigence, consciente ou non, de cette marge de cerveau disponible de la part de nos frères spectateurs pour tout cela, le tout au détriment des fondamentaux d’Allah à l’heure où le monde est à feu et à sang du fait de notre éloignement de l’équité ?

Comment rétablir l’équilibre au sein de nos envies tiraillées et harcelées par cette culture de la pub et du divertissement ?
Comment rétablir l’équilibre, quand tout un chacun produit avec ivresse, et alimente des contenus sur youtube en réaction d’autres contenus, le tout au détriment de la réalité et des relations de vérité ?

Où nous mène cette attitude se sentant redevable d’être exposée sur les réseaux ? s’exposer ? jusqu’à quand ? Jusqu’à où ? Pour quoi faire ? Pour quelle communauté ?
La communauté du virtuel, toute tendances comprises ?

Comment éviter au maximum le désoeuvrement des uns et des autres ?
Comment sortir de ce jeu de faux miroirs qui nous plongent dans l’oubli de soi, comment sortir de cet oubli de la montre, à l’heure où le temps passe, où le sang est versé, où la corruption HighTech nous dicte ses jeux plaisants qui nous séduisent et nous rendent tôt ou tard abandonnés de cette société du spectacle et de la mise en avant de nos égos qui désespérément cherchent leurs places ?

Comment sortir de cette ivresse de jeunesses et de beautés plein les yeux qui s’exposent jusqu’à s’aveugler les poitrines, qui s’enjouent, se rêvent et consument leur potentiel pour une image se devant plaisante sur une interface virtuelle qui n’appelle qu’à d’avantage de virtualité et d’égarement ?

Comment faire en sorte, que par nos repentirs perspicaces à l’intérieur-même de notre esprit, on puisse restituer un parfum de fitra et donner envie d’y revenir en masse, de par le simple poids exact et la pesée.
Certes Allah n’aime pas l’excès.


Une grand mère soeur

Infatigable mon petit frère,
Ses actionsportent la lumière du Créateur
Infatigable le petit frère, qui transporte pieusement tant de douceur
Infatigable le petit frère,
Crémeux comme un nuage-moteur,
Donnant de l’ombre donnant de l’eau et la lumière,
Et l’espérance et la lueur.
Laisser passer de la lumière, n’est pas donné à tous les coeurs,
Alors pour toi mon petit frère,
Multiplié à l’infini là sur la terre,
Je voudrais devenir cette grand mère,
Qui soit pour toi, ce précieux frère.
Dans la vraie foi, cette qualité charnière
Est celle qui nous rend à la Lumière :
Les croyants ne sont que des frères,
Entre eux, que de réjouissances
Et point de rancoeurs
Jadis petite fille chétive
aujourd’hui sacré moteur d’exprériences et de douleurs


Islamère sans pollution

Je suis née musulmane, mais on voudrait que je devienne laïque

On m’enseigne par le non-dit, que la honte d’être moi devrait-être  mon meilleur habit

l’ignorance du Fait Religieux veut décider de mon habit,

Il faudrait que je sois à la mode

comme le plastique qui décime les oiseaux marins

il faudrait que je sois à la mode,

Aussi moderne qu’une déforestation

Aussi moderne qu’un septième continent de plastique

Aussi moderne qu’un 7eme art fait cinéma sans modération, jusqu’à mentir sur bien des plans.

Ma religion n’est pas vendeuse c’est là son moindre défaut

Elle ne perd jamais la tête quand bien même le temps est chaud

quoi qu’en disent les corrupteurs avides

de faire payer jusqu’aux poissons leur eau

 

 

 

 

 

 

 


MASTERMIND