Ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Dieu. Dieu a fait qu'ils s'oublient eux-mêmes.

Essayer, faire, le possible

La fourmi déambule et s’affirme
Sur le terrain sinueux et boueux.
Ses pattes fines rivalisent dans les fluides
Qui s’avèrent violents et noueux.
En guerrière elle s’incline à l’ordre
Dans son armée sans autres armes que son âme
-On va essayer de faire ce qu’il est possible !

Le cheval escalade un versant très brutal
Sans supports aux talons pierreux ;
Une pente glissante abyssale
Difficile au superbe caballin.
-On va essayer de faire ce qu’il est possible !

La poule naïve encerclée de renards,
De chats sauvages et affamés attaque et contre-attaque,
Plumage gonflé, ailes déployées, bec acéré ;
Poussins éparpillés.

-On va essayer de faire ce qu’il est possible !

L’exerçant aux mains fluides, gantées et aseptisées, au cerveau entrainé
Entouré de confrères, d’infirmières aux aguets
Opère à coeur ouvert cette fillette que l’on dit condamnée.

-On va essayer de faire ce qu’il est possible !

Voilà à quoi se résume l’existence d’un être exercé à lucidité :

-On va essayer de faire ce qu’il est possible.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s