Ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Dieu. Dieu a fait qu'ils s'oublient eux-mêmes.

Les petites féministes

Dans un monde en désordre, où la publicité et le fantasme transforment l’intelligence en pacotille,

Où le plaisir du Moi devient ce sacrilège envers des gens que l’on bafoue et torpille.

Dans un monde devenu monstre et  lard ; où le principe est devenu le plus grand préjudice.

Par un monde où le bonheur coule son cours hagard dans les caniveaux ruisselant la pisse.

En ces temps corrompus qui massacrent, qui pillent, qui polluent et qui piquent

Je voulais dire un mot sur notre toxique le féminisme,

Afin que nos cœurs se rappellent que la pire des violences est celle des hypocrites,

Qui de leur langueur de se fêter elles-mêmes dans leurs délires orgasmiques

s’indiffèrent avec faste, à la Justice.

Mon Quran aujourd’hui encore m’a éclairé sur d’inconscientes topiques

Sur ces petites sœurs trompées ; suivant les pas de l’antéchrist ;

et plus que jamais je les défie

de redoubler de complaisants mensonges soumis, de leurs féminins caprices

car se tromper toute seule est une chose,

Mais mentir de la Lumière en est autre ;

Alors petite sœur fais attention quand on te flatte et te gâte de redoublées attentions,

prends garde à ne pas négliger ton Coran.

Une femme libre est de celles qui soignent les maux du monde ;

Non de celles s’attaquant, à l’homme pieux  du Coran.

Une femme libre nous apprend

Le respect d’un Coran Ouvrant ;

Non le jeu galant qu’a sû fomenter Satan.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s