Ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Dieu. Dieu a fait qu'ils s'oublient eux-mêmes.

Égalité

Tous égaux comme des vers inégaux en rythmes et temps
Semblables aux vagues qui éclaboussent et se déchaînent en doux orchestre.

Poésie,
Piano des émotions bénies
Par l’ici-bas perverties,
Oui, de la Lumière infuse sorties
Plongées dans trois ténèbres

Induisant lourdeur des sens et sentiments
Égarements et froids tourments !

Regarde-moi si je mens
Je rendrai bouillant de rage mon sang
Ma colère sera rouge d’amour
Afin de goûter la joie de triompher du faux à temps.

Je te dirai attends, car une dispute ça s’entend
Même si on se chiffonne en s’embarrassant,
On gagne en repentir quand on L’Adore sincèrement !

Vois nous sourire maintenant,

De cette joie bénie
Qui ne parvient qu’aux joues des repentants !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s