Ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Dieu. Dieu a fait qu'ils s'oublient eux-mêmes.

Admirateurs

S’il suffisait d’écrire, et de se montrer, se décrire, se sourire et se moisir,

S’il suffisait d’écrire de jolis vers,
Vers cet ailleurs, ou ce plein, d’ailleurs.

S’il suffisait de remplir,
Les urnes de nos contemplateurs

S’il s’agissait que nos morts respirent
Encore à travers des admirateurs.

Quand la poitrine se vide de crainte,
Que tu vis ta vie pour les admirateurs

Quand tu prétends la foi,
Alors qu’en vérité, tu n’as ni foi ni loi
Car tu es sans toit par des plaisirs en liesse
Et des revers de leurres.

Quand tu crois que la qualité est reflétée par tes admirateurs,
Qui te condamnent à errer, loin de ce qui purifie ton coeur.

Quand ta vie mondaine te hape,
Quand ton objectif s’écarte

Quand ta trajectoire dévie…

Ou quand ton Coeur se ressaisit
Quand Son unicité en toi revit.

Et sache qu’en vérité,
La ilaha ila Llah

Tout doit périr,
Sauf Son visage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s