Ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Dieu. Dieu a fait qu'ils s'oublient eux-mêmes.

Est-ce qu’on a un porc à balancer en islam ?

Comment « balancer son porc » en islam, entendez, comment accuser son agresseur et demander justice sans nuire à la cohesion des coeurs musulmans ?
Est-ce que c’est possible ?
Jusqu’où certains veulent préserver leur tranquillité, en se réfugiant dans l’hypocrisie de leurs refuges subjectifs, alors qu’il n’y a de refuge que la parole d’Allah, qui exige qu’on s’attache à Sa parole pour ne pas adhérer à quelque autre voix ?

La voix du doute, du soupçon, du déséquilibre.

C’est Allah qui sait et vous ne savez pas ; quant à vos frères ils sont innocents jusqu’à preuve du contraire ; et quant au statut de l’équivoque, comme du manque de témoins et de preuves, il n’y a dans ce cas de protecteur que celui qui sait ce que les poitrines cachent, et qui promet rétribution aux véridiques et aux endurants.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s