Ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Dieu. Dieu a fait qu'ils s'oublient eux-mêmes.

Poser les bonnes questions du mariage

Qu’est-ce qui est désirable ?

L’essence ou la forme, le parfum ou la structure ?

Existe-t-il un parfum de structure solide et fiable ?

Peut on former des couples uniquement basés sur des principes religieux ?
Quelle place ces principes religieux laisseraient-ils alors au Tawakol 3ala Llah ?
Qu’est-ce que le désir, jusqu’où est-il important ?
Qu’est-ce que le lien conjugal, et
Jusqu’où nous engage-t-il ?

Si nous nous sommes préparés à l’alliance conjugale, sommes nous parés à une séparation ?

Jusqu’où peut nous mener l’insouciance et la désillusion ?
Jusqu’où peut nous mener la peur d’être délaissé par l’humain après avoir surestimé une composante ne devant pas l’être ?
Jusqu’où a-t-on le droit d’espérer et d’attendre le désir et le plaisir idéalisés ?
Est-ce un devoir ?
Est-ce un bonheur ?

Lorsqu’on se donne à un contrat de mariage, jusqu’où appartient-on au conjoint ?

Jusqu’où le conjoint est-il responsable de notre bonheur ou de notre malheur ?

Pour finir, en quoi le mariage peut-il rationnellement et psychiquement nous changer la vie ?
Sa part de narcissisme ? Sa part d’identité ? De construction ? De devenir ? D’adoration ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s