Ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Dieu. Dieu a fait qu'ils s'oublient eux-mêmes.

Effets spéciaux, virtuel et terrorisme de guerre

Facebook est le seul endroit du monde où, quand tu n’es pas d’accord avec quelqu’un à un moment où vous êtes dans deux états d’esprit différents, c’est le seul endroit donc, où comme daesh, les services secrets des gouvernements ou la mafia, tu l’effaces, tu effaces sa visibilité et sa présence, tu le « tue » en virtuel, tu l’exècres, tu l’anéantis.
Complexe tout ça.

Faudrait voir ce que ça donne en vrai : si je te bloque dans la vraie vie parce qu’on écrit des choses, des paroles ou des pensées pas forcément d’accord sur des tableaux noirs avec de la craie, il se passe quoi ? bloquer ce serait quoi ? et liker ce serait quoi ?
Et puis est-ce que tu écrirais sérieux ? pour quoi donc ? parce que sérieux, tu étudies ?
Parce que si tu écris des choses comme on fait des commérages, certains partagent des choses de ce qu’ils étudient.

Mais puisqu’on y est, pourquoi la susceptibilité est si élevée avec facebook ?

a-t-on à ce point besoin de trouver des gens qui nous admirent et des gens qui nous font exclusivement plaisir avec non pas la sagesse et la largesse, mais des pulsions, ces « clics » ?
Quand ta vie fantasme inconsciemment les effets spéciaux et virtuels à des fins narcissiques… ça mène à des excès de folie terribles et catastrophiques.

Encore une fois c’est …complexe tout ça.

Facebook, c’est pratique mais vaut mieux pas aimer ça.

giphy.gif

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s