Ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Dieu. Dieu a fait qu'ils s'oublient eux-mêmes.

Allah nous donne les idées claires.

Allah seul nous donne les idées claires quand on Le prie.

L’égaré se voit parfait, se veut parfait à en devenir malsain, au lieu de simplement cheminer sincère.
Allah ne nous dit pas d’être parfaits mais nous exhorte à être sincères, malgré nos défauts et avec tous nos efforts.
Malgré les difficultés et malgré toutes les embûches.
Car c’est l’effort de ceux-là qui sera reconnu : ceux qui luttent avec leurs biens et leurs personnes pour Allah, et non pas pour leurs personnes.
Car quand tu es sincère tu es captivité par ce qu’Allah attend de toi et pendant ce temps Il se charge de faire de toi une personne simplement sincère ; c’est à dire véridique.

Allah n’a pas laissé un ego, des passions ou des caprices dans la kaaba ; pas même une idole et par la suite encore, pas même image ou une effigie de Rassoul Allah Mouhamad Sala Llah 3aleyhi wa salam qui était alors le leader de l’Arabie.

Lui sur qui on avait craché, qu’on avait caillassé, qu’on avait insulté et combattu, qui lors d’une bataille à perdu ses dents en gardant la vie sauve, parce qu’Allah l’avait décrété à l’avance.

C’est pour dire qu’on est très loin du compte avec nos faux instincts de préservation qui n’osent même plus franchement se disputer par soumission à la belle image.

À l’époque du Prophète Muhammad Sala Llah 3aleyhi wa salam, on se battait, on s’engueulait, on se disputait, on se détestait pour finalement se pardonner et s’aimer plus fort en Allah.

Désormais, c’est Haram d’être énervé et de monter le ton, c’est bientôt coutume que l’homme se maquille et porte la manucure,
On a plus l’occasion de se connaître, de se disputer et de se pardonner, on joue aux belles personnes alors que nous sommes devenus des sacs de merde…

Moi, je suis un humain, j’ai des émotions et j’ai un coeur.
Je suis comme je suis avec des qualités et des défauts, je ne cherche à plaire qu’à Allah, et que celui qui n’est pas content de ma sincérité aille rattraper la sienne qui se confond avec la merde détestable de chien qui jonche le sol.

Vous avez voulu rendre la sincérité inoculée, comme si elle était une maladie honteuse, je vous réponds qu’elle est émotion, épreuve et engagement jusqu’à ce que le désordre devienne ordre et harmonie des rangs serrés sur l’évidence qu’il n’est de digne d’adoration qu’Allah.

Tu comprends ? Avec tout ce que cela implique, à savoir, suivre ce qui est fondé et juste et ne parler que pour Al ikhlass, cette finalité du culte pur, ou préférer franchement fermer sa gueule, car l’adorateur a beau s’emporter parfois, il n’est pas un chien qui jappe après ce qui ne peut rien pour lui mais tout ce qu’il fait et dit doit le mener a d’avantage s’approcher d’Allah qu’on préfère alors naturellement à cette frêle idée de soi-même… que par des stratégies médiocres on essaye de protéger à l’ère des égos hyper individualistes, hyper orgueilleux, hésitants, hyper anxieux pour eux-mêmes, pour la raison qu’ils n’adorent pas Allah comme ils le devraient mais qu’ils n’ont de cesse d’adopter d’autres idéaux que Lui.

Allah ! Pas d’idéal à part Lui.

 

FB_IMG_1488268564624.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s