Ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Dieu. Dieu a fait qu'ils s'oublient eux-mêmes.

Divergents

Dans mon paysage, d’une part on a des femmes qui portent le Niqab avec conviction, de l’autre on a des femmes qui portent un simple hijeb par conviction, et au milieu de ces deux mondes, il n’y a rien.
Plus rien.
Pas de lien, pas d’amour, juste deux mondes qui se déchirent.
Moi avec mon visage découvert, elle au visage secret.
Pourtant, quand bien même on ne considère pas toujours de la même manière les paroles qui lui sont attribuées, nos coeurs aiment le même Messager ; récitent et révèrent les mêmes illustres versets.
Interrogez vos coeurs vous-mêmes.
Moi je peine à comprendre et j’espère comprendre un jour pourquoi.
Cette réponse,ou solution, qu’Allah me permette de la vivre, de la pratiquer, et me bénisse par elle, en m’élevant par la foi et l’unité fédératrice de Sa loi et des succès qui en découleront alors ici bas et au-delà, en dépit des épreuves et des douleurs endurées.
Pourquoi ce vide entre nous, pourquoi la divergence a si peu de place entre nous, qu’elle prenne la place de la fraternité et de l’alliance.
Pourquoi la légitime divergence est si peu pratiquée avec succès, quand on suit pourtant la voix du Messager.
Est-on devenus sourds, est-on devenus aveugles et égarés du sentier, à suivre ainsi nos prétentions de guidée ?
Pourquoi tel ravin, telle distance et telle méfiance, telle angoisse relationnelle quand on se prétend d’une Religion de haute fraternité.
Pourquoi telle distance entre elle et moi, pourquoi.
Pourquoi ne m’accueille-t-elle pas chez elle, et elle chez moi.
Pourquoi son visage s’est-il interdit à celle qui ne l’entend pas.
Pourquoi la soeur est si loin de son frère, et pourquoi de son visage, il ne la reconnait pas qu’il faille tracer du noir sur ses traits d’enfant bénie par un Message qui a soumis jusqu’aux grands rois.
Pourquoi tant de faiblesse à fédérer l’harmonie des lois, et pourquoi tant de malheur sur une communauté qui s’est dite en conformité avec le succès promis de la Loi.
Pourquoi nos terres bénies sont recouvertes d’une misère qui élève la foi,
Pourquoi ailleurs nos terres d’accueil ont élevé la richesse et l’éclat,
à le voler si souvent encore, à notre Religion, et notre foi
Je ne sais pas, je ne sais pas, je ne sais pas
Je Te demande Pardon Ô Allah, quoi qu’il en soit ;

Ô Allah, guide moi, pardonne moi et ne me châtie pas ;

Et enseigne nous la convergence

Amîn
niqab

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s