Ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Dieu. Dieu a fait qu'ils s'oublient eux-mêmes.

fille ou garçon : ma naissance, ma présence, ma mort : La ilaha ila Llah.

La fille parle souvent pour manipuler vers elle, le garçon parle parce qu’il veut gérer le monde.
Les filles ont la langue tellement pendue, à en pendre parfois leur honneur pour vanter leurs prétentions.
Moi, j’ai choisi le silence en plus de l’avoir gagné.

Mes soeurs, cherchent réponses et réconforts faciles auprès des deux-jambes, Elles déroulent le tapis rouge à la bêtise, au lieu d’invoquer de la meilleure des manières pour se recentrer et parvenir à fermer un peu leurs boubouches.
J’en suis une , de fille, et ça fait longtemps que je ferme ma gueule et que je serre les dents, avec pour souci de trouver une solution à la bêtise tout comme à ma potentielle corruption.
Je n’ai pas trouvé meilleur amour que La ilaha ila Llah, meilleure parole que La ilaha ila Llah, meilleur remède que La ilaha ila Llah, meilleur pilier, meilleur pont, meilleure monture, meilleure maison, meilleure embarcation, meilleure compagnie que la ilaha ila Llah.
Puis j’ai beaucoup lu, sans détourner mon coeur du Quran.
J’ai beaucoup regardé aussi, beaucoup observé, beaucoup prié, beaucoup réfléchi.
Je ne suis pas un modèle, je suis un soldat, Adam au fond de moi, m’a très tôt fait fermer ma gueule pour l’entendre au mieux et répondre à ses sollicitations.
Celui dont j’ai senti très tôt la détresse, à travers ma mère, mon père, mon frère.
Nul ne trouvera meilleure compagnie auprès de moi que La ilaha ila Llah.
Il n’y aura rien que l’on pourra tirer de moi, sinon la ilaha ila Llah.
Rien que l’on pourra espérer de moi, que La ilaha ila Llah.
Rien que l’on pourra croire de plus à travers le fait, que je ne suis pas un garçon, que je suis celle, qui le connaît le mieux, parce que je suis sa mère et sa soeur et puis sa fille qui se tord  d’attention pour lui.

Il n’y a rien que le frère pourra trouver de plus auprès de moi que la ilaha ila Llah.
Et il n’y a rien de mieux que j’aie trouvé à dire, que La ilaha ila Llah, le temps que tous les blabla mettent en évidence en s’éteignant un à un, que La ilaha ila Llah.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s