Ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Dieu. Dieu a fait qu'ils s'oublient eux-mêmes.

Un gros mot, un horrible et terrible mot utile.

 

Je préfère l’horreur des mots à l’erreur dans les poitrines…

Moi, je suis quelqu’un qui de temps en temps dit des Gros mots. Des mots Terribles. Des mots Horribles.
Aussi Horribles que la réalité qu’ils ont pour devoir de mettre en mots.
Cette réalité brutale et malsaine que le Khalife se doit d’administrer comme il se doit.
Alors voilà. Je le revendique. Comme je ne suis ni quelqu’un qui se voile la face, ni quelqu’un qui cherche juste à jouir des trucs sympa de la vie, mais quelqu’un d’intègre, d’honnête et d’efficace, et bien moi, oui, de temps en temps, quand il en faut, je dis des gros mots.
Des mots gros, ces terribles et horribles, qui renferment cette réalité qui se range dans ses mots respectifs, et qui Ni ne se greffe de malheur sur de parfaits boucs émissaires, ni ne se cache de fausse dévotion et fausse pudibonderie chez ma personne qui serait soigneuse dans ses mots, mais sans ressource pour se prémunir contre les maux.

Alors je vais vous rappeler une chose.

Certaines de vos soeurs se prostituent parce que vous les avez abandonnées en prêtant à l’islam votre hypocrisie malsaine.
Certains frères qui se font passer pour des pieux aux yeux de tous, considèrent dans l’ombre de leurs coeurs mouchrikin, que telles et telles soeurs ne sont que des putes, que tels frères ne sont que des pédés sans virilité.

Certains frères jouent avec la polygamie sublime qui a ses subtiles règles, pour faire de certaines soeurs ces prostituées qu’ils ont peur d’aller visiter pour leur belle image ou par crainte d’attraper une MST, oui, une maladie sexuellement transmissible.
Au cas où vous l’auriez oublié, l’hypocrisie est partout car l’enseignement véritable de l’islam courageux s’est perdu.
Certains frères et certaines soeurs n’adorent pas Allah, mais s’adorent eux-mêmes dans leur joliesse, dans leur ostentation, dans leur dévotion de beau miroir.

Certaines soeurs considèrent leurs soeurs comme leurs paillassons et les méprisent même en leur orgueil – qui ne sera jamais L’Honneur – comme si elles n’étaient que des déjections de chien, ou encore des serviettes hygiéniques usagées.

Certains frères regardent la croyante en lui parlant de mariage, pour la finir comme les préservatifs usagés qui jonchent le bois de Boulogne.

Qu’Allah nous préserve d’abriter tout ceci en nous-mêmes.
Qu’Allah purifie nos coeurs, et rende à chaque chose sa place comme Allah a rendu sa place à Ibliss en le nommant, et en nous avertissant et en nous informant de sa ruse qui est certes faible.

Parce que je ne garde pas ma langue à l’ostentation mais bel et bien à l’Adoration, parce que je me soucie des frères et soeurs enfermés dans les geôles constituées par l’hypocrisie des coreligionnaires, qui ne sont pas satisfaits d’un repentir et fouillent plutôt le passé à en déterrer des pages accablantes.

Pour tout ceci et par cet amour d’Allah seul encore, je suis quelqu’un qui de temps en temps dis de nécessaires gros mots, de Très importants Gros mots, car la perfection n’appartient qu’à Allah ainsi que mon image, et qu’Il a créé son serviteur dans la forme la plus parfaite en lui enseignant comment s’exprimer clairement.

Non, je ne bosse pas pour mon image.
Oui, je bosse sans crainte des conséquences, et sûrement pas par crainte de véhiculer une belle image.

Qu’Allah par moi, rende une partie de Sa Justice.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s