Ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Dieu. Dieu a fait qu'ils s'oublient eux-mêmes.

Ne pas serrer la main aux femmes

On a tellement d’amour en soi dans un monde qui va à la dérive, que le seul moyen d’être digne de tout cet amour, c’est de rester soi-même; même si le monde nous traite de fous, même si le monde nous comprend pas parce qu’on se démarque des habitudes suicidaires, même si, même si on est tout simplement différent.

Car pour être vivant, il faut être différent et cultiver cette différence.
L’apporter aux gens, ces gens qu’on ne connaît pas forcément bien, mais qu’on aime de tout notre coeur.
Leur offrir notre différence, comme un bouquet de fleurs
Leur communiquer notre point de vue, comme un souffle d’espoir d’un monde meilleur.
Leur apporter notre souffle de vie, leur rappeler qu’on est vivant.
Leur montrer qu’on les aime, qu’on est pas des fantômes et qu’on ne fait pas semblant.
être vivants dans une cités d’ombres et de manufactures,
Être vivants et en vie, dans un sanctuaire nommé poitrine, avec un coeur qui tambourine parce qu’il est bel et bien vivant.

Apporter notre différence comme un cadeau d’enfant,
Qui fait bouger certains de ces programmes, qui nous auraient enterrés vivants.
Apporter notre différence, comme le Chevalier à genoux pour sa belle,

Qui ne touche même pas sa main,
Tant il est ardent de lui faire comprendre qu’il ne fait pas semblant.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s