Ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Dieu. Dieu a fait qu'ils s'oublient eux-mêmes.

On a beau rêver d’amour, sans raisonner pour Allah Seul, on en souffrira vert

Pourquoi, si souvent, les divorces tournent mal ?
 
Bah c’est simple en fait, très très simple.
 
C’est tout simplement parce que ces deux là, cet homme et cette femme, ne raisonnent pas ; et qu’ils ont fait du mariage ce qui n’était pas le mariage.
Quand on raisonne, on ne fait pas d’une voiture un pain au chocolat.
 
Allah dit dans la sourat Younous vers le verset 100 qu’Il voue au châtiment ceux qui ne raisonnent pas.
 
Il dit aussi à la sourat An nissa, v 135 : « ne suivez pas les passions, afin de ne pas dévier de la justice.
 
Une femme qui prend son époux pour clef du bonheur et qui le considère comme sécurité contre toutes les afflictions ne peut pas supporter que son mari se détache d’elle.
 
Pourtant, toutes les croûtes en viennent à se décoller un jour.
 
Un homme qui prend sa femme comme un ciel sans brèche et la confond avec la protection et la proximité de l’agrément d’Allah, a toutes les chances de la sur-estimer à en oublier ses besoins les plus élémentaires, les plus basiques, simplement narcissiques et affectifs : un peu de complémentarité et d’affection, de reconnaissance, de compliments, cela fait le bonheur, l’enveloppe et le réconfort d’une femme dans bien des cas.
 
On aura beau prendre des protecteurs en dehors d’Allah, Allah est L’héritier de Tout, et la grâce est dans Sa main.
 
Des gens décidés à réussir se soucient d’accorder à Allah toute l’affection et toute la reconnaissance qu’ils Lui doivent.
 
On est mariés à Allah comme un enfant est lié à sa maman.
 
Allah n’est pas là pour nos caprices ; mais nous sommes là pour Son adoration ; Nuance. C’est donc elle qui nous mène au succès et nous conférera satisfaction.
 
Un couple, par essence, ce n’est pas du bricolage mais de la cohérence, un feeling et deux intelligences concordantes, affines, qui font une.
 
Allah dit dans le Quran qu’Il a tiré de l’homme son épouse, ce qui signifie que non seulement, l’amour est malléable et se travaille par la mémoire et le rappel de l’origine et des bienfaits de Lui qui nous unit comme Il nous crée (toute personne saine, mouwahida est aimable et compatible et c’est à nous de lui retrouver ses correspondances à soi tant qu’on en a la force et l’énergie), mais encore, que plus un homme cherche Allah, et plus Allah vient à lui en lui apportant son ou ses épouses en cette base Mouwahida qui réunit, qui rend connu et qui met en lumière.
 
En mariage, il y a habit et stabilité et non pas trouble et instabilité.
Aussi, si le mariage apporte plus d’instabilité que de stabilité il vaut mieux le rompre et mettre de l’ordre des deux côtés ; car Allah aime beaucoup cette remise en ordre et Il l’agrée ; tout autant qu’Il a permis de se libérer de certains engagements non fonctionnels.
 
Car un engagement, ça doit fonctionner ou alors on le rompt proprement pour rester engagé, justement, envers Allah et non pas envers le chaos ce pourquoi Allah dit au v 2 de la sourat at tahrim :
 
 » Allah vous a prescrit certes, de vous libérer de vos serments. Allah est votre Maître; et c’est Lui l’Omniscient, le Sage. »
 
Le mariage doit rester une quête d’Allah, et non pas un but absolu.
C’est en restant une quête d’Allah qu’Allah rend facile un mariage en son harmonie sa réussite et sa durée.
Et encore en restant une quête d’Allah qu’un mariage disharmonieux se dissoudra dans la paix et le respect des enfants et des deux parents demeurant en fraternité par leur piété.
 
Allah ne nous a pas rendu les choses difficiles mais au contraire Il nous a dit pas de contrainte en Dîn.
Il a dit encore que ceux qui placent leur confiance en Lui, Il leur facilite et les aime ;et Il leur accorde par la suite des moyens sur lesquels ils ne comptaient pas, car chaque jour Allah crée de nouvelles choses, Subhano wa Ta3ala. C’est à nous d’être réceptifs à Sa Lumière, Sa volonté, et Son Seul visage.
 
Le mariage ne doit pas nous obturer mais nous ouvrir au monde.
Il doit intervenir comme cette pièce de mécanique qui nous rend plus harmonieux et plus cohérents, plus sûrs et plus en paix avec soi-même.
C’est une pièce au sens de soi ; c’est comme notre deuxième jambe sur mesure pour marcher droit.
Allah dit dans le Quran, dans la sourat al hujurat, au verset 13 :
Ô hommes !
Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle et nous avons fait de vous des nations et des tribus pour que vous vous entreconnaissiez.
Le plus noble d’entre vous auprès d’Allah est le plus pieux et Allah est omniscient et parfaitement connaisseur ».
 
Le plus pieux.
 
Le muslim espère être le plus pieux, dans une optique d’entreconanissance, d’interactivité mouwahida, moutabaraka, et de transparence infinie.
Il n’a de charge contre personne, il est juste en cohérence dans ce passage qu’est la vie.
En cohérence.
Comme une feuille d’arbre détachée, sur le point d’atterrir, mais qui voltige avec unité et cohérence.
Tel est le couple en Islam : il doit être unité ;
Et Allah dit dans le Quran que les époux s’habillent l’un de l’autre, et c’est valable aussi dans la polygamie bien entendu, on a pas un seul habit mais parfois une garde robe bien garnie et surtout scrupuleusement utile et vivifiante.
Allah dit aussi dans le Quran qu’Il a mis entre les époux de l’affection et de la bonté.Allah dans le Quran nous exhorte à la Sincérité c’est à dire à la réussite dans le Dîn, le Yawm ad dîn et les deux mondes(présents et futur) par la personnification Sincère du Messager.
 
Il n’y a pas deux sincérités, pas deux stations de vérité, mais un seul et unique visage à Allah en Son agrément qui unit et met en ordre par la piété qu’Il agrée de Ses serviteurs.
 
Jamais Allah SWT n’a vanté la PASSION entre les époux et jamais ALLAH n’en a fait un gage de réussite ou d’unité ;
Mais au contraire Il nous a averti de la sorte :

64.8.Croyez en Allah donc et en Son messager, ainsi qu’en la Lumière [le Coran] que Nous avons fait descendre. Et Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites.
9. Le jour où Il vous réunira pour le jour du Rassemblement, ce sera le jour de la grande perte. Et celui qui croit en Allah et accomplit les bonnes œuvres, Il lui effacera ses mauvaises actions et le fera entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux où ils demeureront éternellement. Voilà l’énorme succès !
10. Et ceux qui ont mécru et traité de mensonges Nos versets, ceux-là sont les gens du Feu où ils demeureront éternellement. Et quelle mauvaise destination !
11. Nul malheur n’atteint [l’homme] que par la permission d’Allah. Et quiconque croit en Allah, [Allah] guide son cœur. Allah est Omniscient.
12. Obéissez à Allah et obéissez au Messager et si vous vous détournez… il n’incombe à Notre messager que de transmettre en clair (son message).
13. Allah nulle autre divinité que Lui ! Et c’est à Allah que les croyants [doivent] s’en remettre.
14. Ô vous qui avez cru, vous avez de vos épouses et de vos enfants un ennemi [une tentation]. Prenez-y garde donc. Mais si vous [les] excusez, passez sur [leurs] fautes et [leur] pardonnez, sachez qu’Allah est Pardonneur, Très Miséricordieux.
15. Vos biens et vos enfants ne sont qu’une tentation, alors qu’auprès d’Allah est une énorme récompense.
16. Craignez Allah, donc autant que vous pouvez, écoutez, obéissez et faites largesses. Ce sera un bien pour vous. Et quiconque a été protégé contre sa propre avidité… ceux-là sont ceux qui réussissent.
17. Si vous faites à Allah un prêt sincère, Il le multipliera pour vous et vous pardonnera. Allah cependant est très Reconnaissant et Indulgent.
18.Il est le Connaisseur du monde invisible et visible, et Il est le Puissant, le Sage.

66.1. Ô Prophète ! Pourquoi, en recherchant l’agrément de tes femmes, t’interdis-tu ce qu’Allah t’a rendu licite ? Et Allah est Pardonneur, Très Miséricordieux.
2. Allah vous a prescrit certes, de vous libérer de vos serments. Allah est votre Maître; et c’est Lui l’Omniscient, le Sage.
3. Lorsque le Prophète confia un secret à l’une de ses épouses et qu’elle l’eut divulgué et qu’Allah l’en eut informé, celui-ci en fit connaître une partie et passa sur une partie. Puis, quand il l’en eut informée elle dit: « Qui t’en a donné nouvelle ? » Il dit: « C’est l’Omniscient, le Parfaitement Connaisseur qui m’en a avisé. »
4. Si vous vous repentez à Allah c’est que vos cœurs ont fléchi. Mais si vous vous soutenez l’une l’autre contre le Prophète, alors ses alliés seront Allah, Jibril (Gabriel) et les vertueux d’entre les croyants, et les Anges sont par surcroît [son] soutien.
5. S’il vous répudie, il se peut que son Seigneur lui donne en échange des épouses meilleures que vous, Musulmanes, croyantes, obéissantes, repentantes, adoratrices, jeûneuses, déjà mariées ou vierges.
6. Ô vous qui avez cru ! Préservez vos personnes et vos familles, d’un Feu dont le combustible sera les gens et les pierres, surveillé par des Anges rudes, durs, ne désobéissant jamais à Allah en ce qu’Il leur commande, et faisant strictement ce qu’on leur ordonne.
7.Ô vous qui avez mécru ! Ne vous excusez pas aujourd’hui. Vous ne serez rétribués que selon ce que vous œuvriez.
8. Ô vous qui avez cru ! Repentez-vous à Allah d’un repentir sincère. Il se peut que votre Seigneur vous efface vos fautes et qu’Il vous fasse entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, le jour où Allah épargnera l’ignominie au Prophète et à ceux qui croient avec lui. Leur lumière courra devant eux et à leur droite; ils diront: « Seigneur, parfais-nous notre lumière et pardonne-nous. Car Tu es Omnipotent. »
9. Ô Prophète ! Mène la lutte contre les mécréants et les hypocrites et sois rude à leur égard. Leur refuge sera l’Enfer, et quelle mauvaise destination !
10 .Allah a cité en parabole pour ceux qui ont mécru la femme de Nuh (Noé) et la femme de Lut (Loth). Elles étaient sous l’autorité de deux vertueux de Nos serviteurs. Toutes deux les trahirent et ils ne furent d’aucune aide pour [ces deux femmes] vis-à-vis d’Allah. Et il [leur] fut dit: « Entrez au Feu toutes les deux, avec ceux qui y entrent »,
11. et Allah a cité en parabole pour ceux qui croient, la femme de Fir’awn (Pharaon), quand elle dit: « Seigneur, construis-moi auprès de Toi une maison dans le Paradis, et sauve-moi de Fir’awn (Pharaon) et de son œuvre; et sauve-moi des gens injustes. »
12. De même, Maryam (Marie), la fille d’Imran qui avait préservé sa virginité; Nous y insufflâmes alors de Notre Esprit. Elle avait déclaré véridiques les paroles de son Seigneur ainsi que Ses Livres: elle fut parmi les dévoués.

 


clef.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s