Ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Dieu. Dieu a fait qu'ils s'oublient eux-mêmes.

Nous sommes en guerre idéologique. S’en cacher n’aide personne.

On est en guerre idéologique, le capitalisme mène une guerre sans merci contre la solidarité et l’esprit de solidarité.
Le libéralisme agit de manière insidieuse en ce qu’il fait sa guerre par suggestion agressive ou intimidante, laissant chacun supposer qu’il était libre de ses actes alors qu’il subissait un conditionnement.
C’est comme ça que le restaurateur en question a été poussé à la faute, encore comme ça que des jeunes en manque de repères en viennent à commettre l’irréparable ; et encore comme ça que les boucs-émissaires deviennent chose si facile : on sacrifie des gens à défaut de savoir les inclure harmonieusement dans notre raisonnement et dans notre représentation claire du monde et des choses.
On est en guerre idéologique , celle de l’égoïsme à outrance, de la haine, de la xénophobie, de la haine du pauvre et du faible comme du prétendu archaïque, par quête aveugle du fantasme vorace d’être fort, puissant, sexy, beau, riche sans oublier tous les attributs de la tyrannie liée au neuro-marketing et son avidité sans bornes.
Cela aboutit principalement à la haine du pauvre et du faible, sous le masque de l’Islamophobie.
L’Islamophobie, qui donne à ce faible et pauvre à exploiter et refouler, le symbole, du musulman.

La guerre idéologique, sous-jacente à nos laisser-aller, à notre manque de vigilance spirituelle, religieuse ou simplement humaniste pour d’autres n’ayant pas reçu le don de la foi en Allah/Dieu, cette guerre idéologique est bien là, elle nous martèle tous les jours afin de ne pas nous laisser le temps de construire notre spiritualité et notre solidarité.

Nous devenons malgré nous si nous n’y prenons pas garde, partie de cette machine à profits monstrueuse, qui exploite la matière humaine pour construire son empire du chaos sous couvert de modernité sans sagesse.

La guerre idéologique s’attaque au pauvre et met l’argent en tant que divinité.

C’est ce en quoi ce restaurateur a répondu par l’allégeance injuste : il a rejeté l’humanité de musulmanes, prétendant que l’argent et son commerce lui suffisaient, alors que c’est tout le contraire : on se passe d’argent si nos relations humaines sont saines.

Victime de ce conditionnement ?

Nous le sommes tous malgré nous, et notre devoir est de lutter contre les zones d’ombre en notre esprit, par un Tawhid pur mettant en lumière l’humanité des plus grands comme des petits, des plus égarés à ramener au chemin, comme des plus arrogants prétendant nous montrer une route qui n’est que cul-de-sac à faire de l’humain une matière première à tout un système portant la faille de la manipulation et du vice ; d’un esclavage moderne qui ne veut pas dire son nom.

La dictature de la pensée, des habitudes qui prend la place de la connaissance des lois de vie universelles permettant l’équilibre et la sérénité.
Elle est là la dictature ; elle est là l’attaque idéologique :
Et contre elle, par la connaissance et la sagesse, cet amour de Dieu et de ses créatures à administrer avec pédagogie et bienveillance, nous y parviendrons petit à petit, lentement mais sûrement, avec Sa permission.

Dieu est omniscient et parfaitement connaisseur, tandis que les hommes que nous serions susceptibles de suivre et de croire à la place de Dieu en Sa sagesse, se trompent eux-mêmes à aimer tromper ceux qui les écoutent quand ils ne sont motivés que par leur avidité et leur conditionnement que nous n’acceptons pas de subir au détriment de nos valeurs humaines nous permettant de vivre en lumière et en chaleur ; en fraternité ; en compréhension et en solidarité.
L’art de la guerre avec Marwan

Principe absolu de résolution

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s