Ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Dieu. Dieu a fait qu'ils s'oublient eux-mêmes.

Taghout cataclysmique

Hommes victimes des femmes qui leur sont les plus proches : leurs mamans, leurs épouses.
Celles-ci vivent par procuration auprès d’eux et leur font penser et faire ce qu’elles aiment.
Elles s’accaparent leurs vies, au point souvent que nos pauvres hommes ne sachent plus exprimer de mécontentement ni d’opposition.
Combien de fils à maman sont ainsi utilisés par leur mère jusqu’à ce qu’elle leur choisisse leur épouse ?
Combien de frères sont ainsi accaparés par des épouses qu’ils n’oseront jamais contredire ou remettre à leur place.

Combien de fils serviront de faire-valoir à des mères malades et pommées, qui ont abandonné la vie et l’utile, pour prétendre une islamité qui n’est pas l’Islam.

Combien de petites filles conditionnées par les superstitions, conditionnées à se sacrifier non pas pour la véritable existence, mais pour les taghout, les fantômes, les angoisses, les passions de leurs parents.

Combien de frères et de soeurs, vivront et agiront, choisiront et scelleront leur destin pour ne pas que les gens parlent ?

Est-ce cela que d’adorer Allah ?
Est-ce cela que d’écouter la voix de Rassoul Allah ?

Combien de jeunes sous le poids et la tension de telle angoisse idéalisent alors le mariage sans jamais parvenir à le toucher du doigt ?

Combien de frères subiront telles atmosphères de passions féminines déguisées en sacralité de la famille et en éthique de la religion, alors qu’au final ils sont sacrifiés aux passions, passions enroulées les unes par dessus les autres. Femmes frustrées de leurs existences médiocres de cuisinières de ménagères et de lits sexuels, prenant revanche en s’accaparant les hommes de la plus vile des manières.
En s’accaparant les hommes, et les progénitures elles aussi conditionnées à tel carnaval des passions qui n’en finissent plus d’assombrir ce monde.

Fille victime du machisme donnera fils victime de sa revanche.
Épouse victime du machisme, prendra sa revanche aussitôt nés seront ses enfants.

Pourtant l’Islam est bien clair, celui qui a interdit qu’on enterre la fille vivante ; et ordonné qu’on pratique l’équité entre croyants et croyantes , obéissants et obéissantes, loyaux et loyales.

C’est à se demander ce qu’on a fait du Quran ; ce qu’on a fait du Messager d’Allah, ce qu’on a fait de ce que fut la lutte d’Abraham…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s