Ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Dieu. Dieu a fait qu'ils s'oublient eux-mêmes.

Hijra : Mais revenir pour se mettre à l’abri ?

La phrase clef c’est : Rester pour LUTTER ou partir pour FUIR.
Mais revenir pour se mettre à l’abri ?

En réalité, cette lutte qui nous anime contre les taghout est un devoir pour TOUS au nom de la lecture du Quran qui est le pilier de notre adoration.
Le muslim sera fort contre les taghout par son adoration globale et synthétique, ou bien il aura échoué.

Le musulman doit se connaître lui-même. Il doit aussi savoir ce qu’il veut : se réfugier au bon endroit pour sa santé physique, mais aussi mentale. Pour son physique mais surtout pour sa foi.

Notre époque est spéciale : les satellites englobent le monde et les avions sillonnent le ciel.
Des étrangers rentrent chez toi par internet ; et tu entres aussi chez eux.
Nous sommes amis ou amoureux à distance.
Nous sommes ennemis ou en guerre à distance.

L’intelligence se compose d’un dedans et d’un dehors ; d’un fonds et d’un apparentiel.

Le musulman est celui qui est harmonieux, sincère courageux cohérent au point que son adoration soignera le monde sur son passage , en reliant le passé et le futur dans un vivant présent.

Les musulmans seront partout à l’heure d’une mondialisation à la force virtuelle qui éclate les frontières et ne les considère que pour bombarder et exploiter un territoire sacré donné.

Le virtuel sera partout à l’heure où le musulman sans sa synthèse sincère intelligente mouwahida engagée ne sera qu’un esprit fragmenté par ce virtuel et sans cohérence entre ses parties désarticulées.

Le temps du dadjel n’est pas le même temps ; c’est une période à part ; et le seul refuge immuable et impénétrable, la seule hijra, c’est la LUCIDITÉ à savoir, voir et vivre à travers le Quran pour ne pas mordre à l’hameçon de la perversité, tout essayant avec nos biens et nos personnes, de réformer en rangs serrés ; car Allah ne laisse pas perdre le bien que l’on fait ; et Il le multiplie quand il est fait avec sincérité.
18.13. Nous allons te raconter leur récit en toute vérité. Ce sont des jeunes gens qui croyaient en leur Seigneur; et Nous leurs avons accordé les plus grands moyens de se diriger [dans la bonne voie].
14. Nous avons fortifié leurs coeurs lorsqu’ils s’étaient levés pour dire: ‹Notre Seigneur est le Seigneur des cieux et de la terre: jamais nous n’invoquerons de divinité en dehors de Lui, sans quoi, nous transgresserions dans nos paroles.
15. Voilà que nos concitoyens ont adopté en dehors de Lui des divinités. Que n’apportent-ils sur elles une preuve évidente? Quel pire injuste, donc que celui qui invente un mensonge contre Allah?
16. Et quand vous vous serez séparés d’eux et de ce qu’ils adorent en dehors d’Allah, réfugiez-vous donc dans la caverne: votre Seigneur répandra de Sa miséricorde sur vous et disposera pour vous un adoucissement à votre sort›.

18.26. Dis: ‹Allah sait mieux combien de temps ils demeurèrent là. A Lui appartient l’Inconnaissable des cieux et de la terre. Comme Il est Voyant et Audient! Ils n’ont aucun allié en dehors de Lui et Il n’associe personne à Son commandement.
27. Et récite ce qui t’a été révélé du Livre de ton Seigneur. Nul ne peut changer Ses paroles. Et tu ne trouvera, en dehors de Lui, aucun refuge.
28. Fais preuve de patience [en restant] avec ceux qui invoquent leur Seigneur matin et soir, désirant Sa Face. Et que tes yeux ne se détachent point d’eux, en cherchant (le faux) brillant de la vie sur terre. Et n’obéis pas à celui dont Nous avons rendu le coeur inattentif à Notre Rappel, qui poursuit sa passion et dont le comportement est outrancier.
29. Et dis: ‹La vérité émane de votre Seigneur›. Quiconque le veut, qu’il croit, et quiconque le veut qu’il mécroie›. Nous avons préparé pour les injustes un Feu dont les flammes les cernent. Et s’ils implorent à boire on les abreuvera d’une eau comme du métal fondu brûlant les visages. Quelle mauvaise boisson et quelle détestable demeure!
30. Ceux qui croient et font de bonnes oeuvres… vraiment Nous ne laissons pas perdre la récompense de celui qui fait le bien.
31. Voilà ceux qui auront les jardins du séjour (éternel) sous lesquels coulent les ruisseaux. Ils y seront parés de bracelets d’or et se vêtiront d’habits verts de soie fine et de brocart, accoudés sur des divans (bien ornés). Quelle bonne récompense et quelle belle demeure!
32. Donne-leur l’exemple de deux hommes: à l’un d’eux Nous avons assigné deux jardins de vignes que Nous avons entourés de palmiers et Nous avons mis entre les deux jardins des champs cultivés.
33. Les deux jardins produisaient leur récolte sans jamais manquer. Et Nous avons fait jaillir entre eux un ruisseau.
34. Et il avait des fruits et dit alors à son compagnon avec qui il conversait: ‹Je possède plus de bien que toi, et je suis plus puissant que toi grâce à mon clan›.
35. Il entra dans son jardin coupable envers lui-même [par sa mécréance]; il dit: ‹Je ne pense pas que ceci puisse jamais périr,
36. et je ne pense pas que l’Heure viendra. Et si on me ramène vers mon Seigneur, je trouverai certes meilleur lieu de retour que ce jardin.
37. Son compagnon lui dit, tout en conversant avec lui: ‹Serais-tu mécréant envers Celui qui t’a créé de terre, puis de sperme et enfin t’a façonné en homme?
38. Quant à moi, c’est Allah qui est mon Seigneur; et je n’associe personne à mon Seigneur?

hijra

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s