Ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Dieu. Dieu a fait qu'ils s'oublient eux-mêmes.

Un gros plan nécessaire sur nos peurs

Souvent il faut parler de nos grandes peurs :

Perdre un aimé, perdre un enfant, se sentir la cause d’une grande perte, ou la subir par surprise.
C’est important de se rappeler qu’on a tous en soi une boîte obscure qu’on doit appeler par son nom : Angoisse.

Allah nous a mis en garde contre elle, parce qu’ellle nous invalide ; elle nous fait perdre tout contrôle et tout enthousiasme dans la vie.

Quand notre angoisse tient les ficelles, on ne se sent jamais partant, on devient fou ; on s’en prend au premier venu ; et on se retrouve à se lancer la balle enflammée de la culpabilité, que nul d’entre nous ne peut garder en lui.

C’est ce qui arrive lors d’un accident de la route, lors d’un accident quelconque aux conséquences mortelles ou graves.

Quand cela arrive, nous rappelant notre éphémérité et notre fragilité en ce qu’on a de plus précieux, la vie de ceux qu’on aime et qui fait briller nos yeux, alors, c’est simple, on devient aveugle.
Notre âme s’aveugle, n’y comprend plus rien, elle se débat, et s’enrage ; elle se débat et explose en étouffant de surcroît.
C’est la situation la plus paradoxale, la plus paroxysmique ; celle qui remet en cause notre existence , notre capacité, notre pouvoir, notre avenir, notre postérité ; notre existence.

Nous pouvons mourir et la mort peut venir à nous dans un paradoxe, à travers une apparence d’accident ou de maladie, ou de fatalité et les mots nous manquent.
Le meurtre aussi peut nous présenter la mort sous ses différents aspects ; pourtant c’est Allah qui la programme à même la vie qu’Il a exigée.

Paradoxe parmi d’autres, le ciel qu’Il a créé.

Quand on croit au destin, il y a de quoi se prosterner, pleurer, se vider de tout, se laver de tout ; et juste se prosterner ; et juste continuer à faire de son mieux en dépit d’une possible adversité ; et quoi que les gens, divertis de la parole d’Allah puissent dire pour se soulager autrement qu’en Adorant Le Dominateur Suprême.

Lisez sur l’angoisse, sur la vie et mort et qui la donne dans le Quran.
Lisez sur la notion de destin et de prédestination de la mort dans le Quran.
Lisez sur la prédestination ; ou comment notre capacité à contrôler est relative, à moins qu’on soit préparés à bien encaisser l’adversité, en rappelant ce qu’Allah rappelle : Il est le protecteur des pieux ; la Foi n’est validée que par les épreuves, et Allah aime ceux qui Lui font confiance.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s