Ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Dieu. Dieu a fait qu'ils s'oublient eux-mêmes.

Pleure et relève-toi

ruines
Petite ballade fiston
Les ruines ne sont peut-être pas si laides ;
Viendra moment avec le temps,
Où fleuriront les décombres, dans les rayons d’un réchauffant soleil ;
Où frissonneront nos peaux,
À la conscience de nos victoires prochaines insha Allah.
Car tu sais, l’espoir a beau prendre des coups,
Si tu endures suffisamment,
Je te promets, que la promesse d’Allah est une vérité quand bien même le jour est parfois long à se lever.
Si aujourd’hui le ciment des ruines pollue nos peaux et nos narines
Viendra le jour où bourgeonneront les poussières de corps, les eclats d’os, les gouttes de sang séchées et noircies sur les ruines.
Les gouttes de larmes, sans murmure et invisibles ; mais surtout, les éclats de rire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s