Ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Dieu. Dieu a fait qu'ils s'oublient eux-mêmes.

Prédication de l’hypocrisie (Sans lumière vive)

Dire, pour appeler ceux qui nous sont si chers et qu’on voudrait rassemblés.

Aimer les frères et soeurs comme on respire,
Et se retrouver happé par ce besoin d’argent,
Qui fait que ta Da3wa devient un business ?

Au point que tu repousses tout frère, toute soeur qui te dérange dans tes programmes mondains ;
Tu sais, ceux que tu effaces, parce que tu crains non pas Allah, mais les regards ;

Quand la fraternité islamiyya se concrétise non pas par les relations lâches de complaisance ;
Mais par la lutte contre soi,
Pour ce qu’Allah agrée pour Tous ; d’adoration sans faux semblant,
Auprès du Roi.

Et si tu savais combien il m’est cher de te rappeler Sa loi,
Combien Son verbe est important,
Et comme Il sait.

Toi qui cherches à apparaître honnête jusque dans les détails ;
Toi qui mets en oeuvre tout un tintamarre, pour parfaire le produit de ton commerce sur fonds de religion.

Quand tu respires, tu aspires foi, et tu expires hypocrisie ;
Quand tu marches, ton pas de droite, est un pas pieux et ton pas gauche un mécréant !
Quand tu dors, tourné à droite tu es croyant, tourné à gauche tu es un hypocrite.
Et quand tu seras mort, tu ne pourras plus faire semblant, de jouer le pieux ;
Tu sais celui qui est profondément lâche et arrogant, sous son charme et sa douceur de soldes ;

Quand tu appelles à l’Islam comme un marchand appelle, à lui donner l’argent.

Car tant que le courage n’aura pas été présent ;
Tant que ton confort et ta présence sur les scènes vaudra mieux que tes frères et soeurs tordus dans l’ombre des confluents ;

Alors tu seras cet hypocrite, qui repousse orphelin, aveugle et mendiant ;
Qui repousse toute indigence pour la raison, que ton Islam est insuffisant !

L’Islam est aux courageux, aux braves et dignes ;
Non pas à ceux qui s’estiment
Alors qu’au fond, ils ne valent pas,
Une prostituée marchant auprès d’un chien errant !

De grâce rendez le savoir aux écoles ;
Et aux croyants, leur clairvoyance et leur courage ;
Leur fraternité inconditionnelle dans l’aisance comme dans l’adversité ;

Rendez aux pieux leur Quran ;

Et cessez de nous prendre pour des consommateurs de DVD.

Vous êtes devenus une horde de chanteurs et de musiciens habiles ;

Oui c’est vrai ;
Vos mains ne sont pas si marquées par le labeur ;
Et vos coeurs ne sont pas purifiés,
Par la lutte pour le meilleur,

Auquel ont droit les opprimés ; les misérables ; tu sais ;
Ceux qui font de l’ombre à toutes tes fausses amitiés ;
Et font de l’ombre sur ton identité,
Dépourvue de Lumière Vive.

 

hyp

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s