Ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Dieu. Dieu a fait qu'ils s'oublient eux-mêmes.

Tempérance

Le regard et le coeur abusés par un monde de mort spirituelle, aux façades outrancières,
J’ai délaissé un temps ma palette de couleurs et mon pinceau,
Pour m’immerger plus en substance, dans les couleurs de ma propre existence.
De par le sang, qui rouge vif tambourine dans mes veines,
Je savais important de ne pas négliger l’aspect religieux, et vivant de mes racines, à mes veines.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s