Ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Dieu. Dieu a fait qu'ils s'oublient eux-mêmes.

Condamner le terrorisme ?!

– Pourquoi je me sens abusé si on me demande de condamner ?
On me répond qu’on a ce devoir de communiquer pour rassurer les gens qui n’ont pas le savoir.
Pourtant, communiquer en partant du terrorisme, de la terreur, du doute, de la suspicion, cela me semble impossible : pour moi on ne peut communiquer qu’en partant des choses saines, qu’en partant du commun intérêt du respect et de la foi en l’autre ; de la confiance : il y a des gens qui ne doutent pas de moi, qui croient en mon humanité, mais il y en a d’autres qui transposent du sang de leur délire sur mes mains ?

Et je dois contrer leur délire, et essayer de les persuader que je ne suis pas « pro-terrorisme » ?
Ai-je que cela à faire ?

Si je fais cela, n’est-ce pas entretenir la psychose et le délire, lui donner crédit, et m’y soumettre, jusqu’à inverser les rôles et laisser l’excès d’autrui abuser de ma personne en me dictant d’autres lois que les miennes ?

 

Au contraire je dis :
Je ne suis ni de près ni de loin, ni dans la nuance ni dans ma nature un terroriste.
Donc je n’ai pas à condamner le terrorisme, comme un loup jurant de ne pas manger de viande devrait condamner ses congénères carnivores.

Je suis un musulman, et l’Islam n’est en rien du terrorisme.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s