Ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Dieu. Dieu a fait qu'ils s'oublient eux-mêmes.

Naufragés

 

Nous sommes là, dans l’attente que quelque chose se passe,
Quand peut-être tout est passé,
Nous laissant comme une échouée algue.

Sans comprendre, jusqu’à demain,
Aube à laquelle nos heures passent.

Aujourd’hui, c’est le coeur incertain que je me risque à des vagues.

Ne sachant à qui mieux me vouer,
Qu’à celui qui transporte en inspirant le large.

Ne sachant à qui mieux me vouer, que celui qui décrète mort qui bientôt ne tarde ;

Loin de moi, loin de moi l’illusion
D’exulter d’un égo dont le trépas terrasse.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s