Ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Dieu. Dieu a fait qu'ils s'oublient eux-mêmes.

MOT DE SOUTIEN DE L’EQUIPE BARAKACITY POUR SON PRÉSIDENT IDRISS :

 

« Il est important pour nous – équipes qui composons Barakacity- de nous exprimer au sujet de notre Président et de l’acharnement qu’il a subi ces derniers temps.

En effet, les attaques, mais aussi les coups bas, renforcent nos rangs mais aussi notre attachement envers celui qui nous lie au quotidien. Nous qui sommes confrontés chaque jour à son travail intense, et ses décisions.

Nous soutenons notre Président, et nous lui rappelons que nous sommes à ses côtés et combien nous lui sommes attachés par cet esprit de solidarité, celle-là même qui nous permet de continuer à oeuvrer quotidiennement avec dignité, et détermination.

Ces derniers jours nous avons pu lire des commentaires du style «mauvais communiquant», «nul», «il devrait laisser sa place», etc. Tout cela nous prouve que tout comme les magiciens des pharaons, les illusionnistes des temps modernes peuvent avoir une influence sur notre capacité d’être clairvoyants.
C’est un peu comme aimer, contempler le soleil, jouir de sa chaleur, mais se plaindre de ses rayons.
C’est comme aimer fêter les bons moments, mais se désolidariser lorsque de petites vagues se brisent sur la coque du bateau… Ce qui nous fait penser à un manque terrible de raffermissement, et surtout de justice.

Six ans durant il a été le directeur de communication de cette ONG ; une ONG qui recevait des éloges de toutes parts pour sa communication moderne, dynamique, nouvelle, accordant une grande importance à la proximité avec le public, et une transparence sur le terrain. Une modernité que même les médias louaient. Une communication qui nous a permis de récolter des chiffres records, permettant ce que beaucoup disaient impossible, et ce par la seule volonté d’Allah.

Un directeur de la communication qui n’a cessé d’interpeller médias et journalistes sur les priorités humanitaires. C’est lui qui a mis en place le #ContrePékinExpress, qui a braqué les projecteurs sur la souffrance des peuples d’Afrique et sur conséquences du colonialisme.
Il s’était rendu à Gaza dès la deuxième année d’existence de BarakaCity pour plaider pour les causes justes. Il a affronté de nombreux journalistes, qui ont fait face à son sens de la répartie, et ont préféré abandonner les enregistrements, et les invitations en direct, plusieurs reportages et articles avortés, car ils ne corroboraient pas à la polémique, jusqu’à ce récent événement qui a déchainé des passions.

Idriss Sihamedi ? C’est celui qui a donné un nouveau souffle au monde associatif, avec ses innovations et ses techniques, en osant ce qu’on ne voyait pas avant, en remportant de nombreuses batailles, sans langue de bois. Et aujourd’hui, suite à cette prestation, tout son travail est dénigré. Mais au nom de quoi?

Sachez que les batailles il y en a toujours eu et qu’il y en aura d’autres encore. Si certains estiment que faute il y a eu, cela n’enlèvera jamais l’estime que nous portons à notre Président. Car les critiques sont insignifiantes comparées au travail titanesque qu’il fournit et aux prouesses en communication qu’il apporte quotidiennement à l’association et qui nous ont permis de concrétiser des actions dans les 22 pays que nous prenons en charge, sans aucune subvention des gouvernements, sans aucune promotion médiatique. Une communication qui nous booste nous tous, et c’est pour cela que nous voulons lui montrer aujourd’hui notre solidarité.

Que les charognards opportunistes, et ingrats, sachent que la fidélité, la gratitude, le respect, la solidarité, sont des valeurs beaucoup plus fortes que ce que 40 sec. de buzz. Tout cela a été tissé et fabriqué pour prétexter la non assistance à l’un de nos humanitaire. Ils ont tenté de dévaloriser une ONG, ils ont tenté de la désigner comme dangereuse parce qu’elle est totalement autonome et populaire auprès de tous, peu importe la confession ou l’origine.

Nous n’en sommes pas à notre première bataille. Les médias avaient déjà écrit de nombreux articles sur notre « sulfureuse » ONG, et c’est parce que nous avons été les premiers à dévoiler leurs stratèges, leurs deux poids deux mesures, que nous avons été attaqués par cette horde. C’est le jeu, les meilleurs, les plus expérimentés, et les plus engagés ont déjà subi cela.

Que cela soit clair : nos combats, nos valeurs, nos objectifs sont beaucoup trop nobles pour que ces condamnés pour diffamations, ces mangeurs de pains au chocolat et ces récupérateurs fouineurs d’immondices politiques, soient un obstacle dans notre ascension pour la paix.

Aucune illégalité, aucune condamnation, un travail de longue haleine, l’unification d’une communauté, le rapprochement inter-communautaire, les nombreuses victoires pour ces vies insignifiantes dans ce monde de consommation à outrance définissent le travail de notre Président, en collaboration avec l’ensemble de ses équipes.

Seuls sont manipulés ceux qui veulent bien l’être. Et parce qu’il y a une différence entre les conseils, les critiques constructives, auxquels nous avons toujours été à l’écoute, et la contribution à cet acharnement, nous avions besoin de mettre les pendules à l’heure, de connaitre la qualité de nos rangs, de la détermination de nos partisans, et de la sincérité de leur attachement dans les bons, ou dans les mauvais moments.

« L’exemple des croyants dans leur amitié [leur affection], leur compassion réciproque et leur sympathie, est comme le corps, si un de ses membres souffre, le corps entier souffrira aussi en restant éveillé et fiévreux » hadith.

« Si tu n’es pas là lors de mes combats, n’espère pas être là pendant mes succès». Et Allah par sa Seule volonté nous permettra de remporter de nouvelles victoires. Tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus forts, et plus forts nous sommes devenus. Nous le promettons : la suite sera encore plus fulgurante, et actuellement notre moteur est prêt à rugir. En réalité, ces médias nous ont offert une opportunité plus belle encore de faire connaitre nos actions, et de braquer les projecteurs sur les démunis qui ne font pas la une des journaux.

Il ne lâchera rien, et avec lui nous ne lâcherons rien insha a Allah !

idriss sihamedi

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s