Ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Dieu. Dieu a fait qu'ils s'oublient eux-mêmes.

Des étoiles et des frères 3

 

De la même manière que l’eau est pour l’enfant un cristal déversant éternellement la vie

Mon frère était pour moi cet état de ma vie
Cette somptueuse et permanente, et réveillante pluie

Ce rayon qui chassait en moi la pénombre ;
Cette présence où vivait la mémoire, et la lutte contre l’oubli qui meurtrit.

Cette aura qui réveille, une aube nouvelle ;
Et qui renforce au loin, le noble dessein que nos moindres mouvements destinent

Jusqu’à la Palestine, mon frère était allé.
Jusqu’à la Syrie en ruine, mon frère était allé seconder.
Jusqu’à la Centrafrique, mon frère était allé assister,
Jusqu’à la Birmanie, mon frère était allé panser.

Mon frère était le plus bel être qu’il m’eut été donné d’avoir.
Son coeur battait dans ma poitrine,
Me permettant de lui déléguer partie de ma vie.
Il était allé jusqu’à la Palestine, apporter mon panier ;
Pendant qu’on parle et qu’on dessine,

Nos frères loyaux, sillonnent les ruines,
A la recherche des oubliés, qui ont demandé à Allah l’assistance,
Que par Son Livre et Ses Messagers, Il nous destine….

baraka

Une Réponse

  1. sakina

    salam alaykum wa rahmatuLAH wa barakauh, a la fois triste tres emouvant et magnifique, barak ALLAH ufik a celui ou celle qui a ecrit cette merveille.

    janvier 5, 2016 à 9:19

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s