Ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Dieu. Dieu a fait qu'ils s'oublient eux-mêmes.

Pharaon toujours vivant

Il est insoutenable de voir tant de filles en jean slim et décolleté, maquillées, cheveux lisses ou frisés, parfois hijeb, qui se font embaucher un peu partout pendant que les frères sont au chômage, à soutenir les murs, à bricoler des mobylettes et à vendre du shit en les regardant passer, en ayant envie de les épouser parce qu’elles sont belles, mais sans le pouvoir, parce qu’on ne leur a rationnellement laissé aucun droit, aucune part.
Ce système disons ce qui est, encourage l’indépendance des femmes pour massacrer la virilité des frères et les familles avec.
Les femmes font tout toutes seules, dès lors que faire d’un bonhomme.
ça y est bientôt elles deviennent lesbiennes. Bientôt des filles en hijeb, en jilbab, qui n’ont rien compris à la Foi les rejoignent.
Le patriarche, c’est le grand Etat, qui fera dire que les filles sont plus sérieuses chez les enfants d’immigrés pour dire à mi-mot qu’elles sont bonne chair.
Comprenez que si on ne prend pas garde, nos familles explosent non pas par le divorce, qui est un droit parfois divin, mais qui explose le coeur de nos propres petits garçons condamnés dès le berceau.

Non, vraiment. La qualité des femmes ce n’est pas de travailler dans une banque ou un commerce.
C’est d’apporter son amour, son intelligence et son soin aux frères comme à l’humanité et sûrement pas de se donner corps et âme à un système qui pervertit, qui détruit, qui intimide la nature et qui saccage en prétendant moderniser.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s