Ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Dieu. Dieu a fait qu'ils s'oublient eux-mêmes.

Un principe

On naît, on aime, on fait la guerre on meurt,
Mais le Qur’âne est toujours là.
On s’enorgueillit, on fantasme des projets enjolivés et fous.
On est croqués par l’oubli qu’on oubliait

Mais le Qur’âne est toujours là, à nous rappeler.
On devient adolescent,
On commence à se plaire, à se cotôyer à devenir arrogant.
On bafoue un peu ses frères et soeurs et ses parents.

On se marie ou non,
On fait ou non des enfants.
On devient riche ou pauvre,
On fait ou non semblant ;

Puis on vieillit avec le cheveu blanc,
La peau se froisse et tombe la dent
Mais le Qur’âne,

Est toujours brillant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s