Ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Dieu. Dieu a fait qu'ils s'oublient eux-mêmes.

La station des Messagers

La personne est divertie au plus clair de son temps.
Elle vit la vie comme si c’était une contrée d’un autre temps.
Arrive un moment un problème qui ternit son son regard autrefois illusionné de fausses joies.
Le nafs est lésé.
Il cherche comment soulager son dilemme*
N’ayant pas l’habitude de se souvenir, se repentir et se rappeler,
Il cherche alors un bouc émissaire.

Décharger son agressivité sur quelqu’un, cela se présente bien souvent,
Comme la clef du problème.

Hisse ton frère sur le bûcher et farde le donc de tes peines à bruler
Tu ne trouveras que ton oeuvre hypocrite qui te brule qui te pique ;
qui t’enfume et te réveille dans un brasier que tu n’as de ton vivant,
Pas oeuvré à éteindre,

En te rappelant la station des Messagers.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s