Ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Dieu. Dieu a fait qu'ils s'oublient eux-mêmes.

La Manière des Messagers

39798_423054669343_624809343_4571452_3990917_n

Bien que le devoir veille,
laisse moi écrire quelque feinte nouvelle,
Que mon coeur se déverse
D’une averse de larmes,
Que je peine décidément à retenir.

Je voulais te dire,
Que les grands se déchirent ;
Pendant que dans leur coquille les enfants étouffent et pleurent,
Et que d’autres les yeux pleins de lueur,
Sont amoureux de cette aura, que la providence déverse sur certains passagers ici-bas.

Et je t’aime,
D’un amour venu d’ailleurs

qu’on ne peut expliquer ni intellectualiser.
Un amour qui n’a pas de corps,
Et qui nous dit comment prier,
Et vers Qui se tourner ;

Qui nous dit comment aimer ;
Et comment s’honorer à la manière des Messagers

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s