Ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Dieu. Dieu a fait qu'ils s'oublient eux-mêmes.

Sur la polygamie

Polygamie : Elle est devenue difficilement praticable de par la dégradation spirituelle dominante doublée de la difficulté politique à laquelle elle se heurte en France ; mais elle n’en demeure pas moins une bonne chose lorsque les époux sont unis d’une véritable cohésion unitarienne. Une bonne chose, légiférée par Dieu avec pour conditions une hygiène spirituelle ; la seule capable de gérer l’hygiène et l’harmonie conjugales.
En effet, sans la condition de l’ harmonie morale et spirituelle la polygamie ne sera pas différente d’un concubinage bi, tri ou quadrigame non-islamique. Elle ne reposera pas sur l’agrément Divin produisant l’harmonie ; et elle se démontrera incapable de produire une descendance elle-même formée sur l’harmonie et la spiritualité qui font l’Islam.
Il ne va pas sans dire que la spiritualité, surtout dans un univers infesté et surpeuplé de divertissement comme le notre devient une chose difficile à obtenir islamiquement parlant.
Vous trouverez certes des spiritualités alternatives, contenant certaines vérités faisant leur charme, mais dépourvues de l’essentialité formant l’humain à l’activité politique, ou guerrière – c’est à dire défensive- selon l’époque.
Dans nos sociétés complexifiées face à des populations privées des tenants, cette activité politique défensive et préventive de l’Islam est avant tout intellectuelle ; c’est elle qui permet la protection de la spiritualité ; et encore elle qui permet la rémanence de l’intelligence c’est à dire, de l’adaptativité.

Finaliser la spiritualité islamique est bien plus délicat pour la raison que cette finalité, tant et si bien elle est pragmatique et interconnectée aux différents univers et dimensions qu’elle relie, n’est autre que l’aboutissement politique c’est à dire affectivo-intellectuel.

On retiendra le rapport entre politique, spiritualité, polygamie, moralité et harmonie des couples et des familles : se reproduire dans l’anarchie produit le chaos ; se reproduire dans l’harmonie produit la matière première à cet esprit d’Islam.

L’homme pensant est un être politique ;
sentimental il est chamane ;
Protecteur il devient Islamique.

6.59

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s