Ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Dieu. Dieu a fait qu'ils s'oublient eux-mêmes.

Marche droit mon enfant

Mon enfant, prends garde de ne pas devenir étranger à tes propres frères,
Prends garde de nourrir quelque haine ou mépris à l’égard de ta propre chair.
Mon enfant, sois attentif au monde qui te compose et qui danse tout autour de toi.
L’injustice envers Son Créateur ne lui réussit pas ;
Il a besoin de stationner dans l’harmonie pour communier avec, l’à venir.

Mon enfant, si tu veux haïr-tuer quelqu’un, alors tais toi ; car ce sera toi.

Mon enfant, si tu veux te plaindre d’un mal à qui ne peut ni pour toi ni pour lui-même
Mon enfant, n’est-ce pas se vouer corps et âme au néant ?

Lève toi et sois digne mon enfant ;
A la lumière du Livre sois digne et polis ton coeur d’écoute du transcendant.

Mon enfant, vois ce monde et à travers,
Car si tu choisis de ne regarder que le plaisant,
Tu ne te prémunis contre un lendemain brulant réservé,
A ceux qui se font du tort à eux-mêmes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s