Ne soyez pas comme ceux qui ont oublié Dieu. Dieu a fait qu'ils s'oublient eux-mêmes.

Nouveau

Lilat al Qadr : Une nuit déterminante

 

La nuit d’al Qadr arrive une fois dans l’année Elle est une nuit impaire de la dernière décade du mois sacré de Ramadhan Elle est une miséricorde et une possible modification de la destinée On ne parle pas assez de cette nuit bénie durant laquelle le Quran est descendu On ne dit pas assez que le Quran est descendu cette nuit là pour se révéler graduellement sur plusieurs années en fonction des évènements types, des événements clés On ne dit pas assez que la nuit d’al Qadr contient une portée décisionnelle mais dont la décision exacte nous échappe, ce qui est d’autant plus déterminant pour le Croyant qui place ordinairement sa confiance en Allah et qui cette nuit là se tient devant Lui sans savoir s’Il est bien là. C’est une nuit qui captive le croyant, d’autant qu’on ne sait exactement sa date ; elle est comme un intime inconnu, comme un mystère reconnu, comme un cadeau parfumé d’amour. C’est une nuit qui nous bouscule et à laquelle d’amour on s’accroche ; On croit savoir ce qu’est le Destin, déjà écrit, mais Durant cette nuit on prend conscience qu’Allah dans Son omnipotence intervient en cette nuit et modifie ce qui était déjà écrit Le Destin qui nous apaise et nous décharge d’un poids sur nos épaules, devient ce destin qu’Allah en Son immense miséricorde modifie . Il le peut assurément, et bien-heureux les croyants qui s’en remettent à Lui, confiants en Sa Sagesse d’avoir créé la mort et la vie. Parmi les paradoxes de l’existence et de ce qui semble déjà connu, déjà pensé et déjà écrit, déjà lu et ressenti, cette nuit réveille en nous l’instant ; et la conscience d’Allah en nous grandit. Qu’a dit Allah , qu’a-t’il dit ? Alors que nous avions lu et entendu, nous voilà frappés d’une acuité nouvelle et délicieuse qui nous fait découvrir à nouveau la vie. L’écoute a mille facettes qui se révèlent à mesure que nous cherchons la véritable vie ;et cette vérité se distingue par ceux qui, ce mois là et cette nuit là, s’authentifient. Cette nuit est une révélation pour le croyant, ou plutôt un éveil de sa conscience de la révélation. Et cette nuit n’est pas un jour, c’est bien une nuit, ou ce côté, ou cet aspect, qu’Allah a effacé en laissant le contour de jours, qui met en évidence la vacuité de la nuit, renvoyant au mystère afin que nous recherchions Ses Signes. J’avais dit récemment qu’Allah nous demande de faire place en nous à Son Quran, Et en cette nuit, le Quran nous accueille au point de ne plus savoir qui est l’hôte ; si c’est lui, si ou si c’est nous dans cette nuit bénie qui nous captive et nous chérit. Cette nuit, cachée dans les 10 jours, je ne sais où elle est ni si elle était hier Mais je pense qu’elle sera demain, tout autant que j’en ai encore envie. Envie d’Allah envie de faire place en moi au Quran, Envie de faire place en moi à la vie, Envie de grandir mon écoute et ma place pour la piété des coeurs, par laquelle nous sommes simplement grandioses parce que simplement soumis, parce que pétillants de reconnaissance en Lui, la Charkia lahou. Cette nuit n’est pas faite pour écouter des discours, Elle n’est pas faite pour se rendre intéressant ; elle est comme la piété, elle est faite pour l’adoration, pour apaiser les coeurs d’une relation que Seul le Dominateur domine. Cette nuit qui vaut mieux que mille mois, je regrette qu’on en parle pas assez durant tous les jours ses autres mois, Parce qu’à cause de ça on se retrouve nez à nez avec elle les deux derniers jours, sans s’être suffisamment préparé, parce qu’on s’est pas assez représenté la chose, cette chose qui justement n’est pas représentable parce qu’elle est faite pour se respirer et se vivre en toute piété. La piété, ça ressemble à la quiétude, sauf que la piété a faim de relation à Allah, tandis que la quiétude est simplement une sérénité. Cette faim de Dieu, cette soif donne envie de boire, de nourrir nos âmes d’immatériel, de structurer notre conscience de l’éternel ; pour que surgissent en nous et tout autour entre nous, les jardins parcourus des ruisseaux, d’ombres et de lumières. 97.1. Nous l’avons certes, fait descendre (le Coran) pendant la nuit d’Al-Qadr. 2. Et qui te dira ce qu’est la nuit d’Al-Qadr? 3. La nuit d’Al-Qadr est meilleure que mille mois. 4. Durant celle-ci descendent les Anges ainsi que l’Esprit, par permission de leur Seigneur pour tout ordre. 5. Elle est paix et salut jusqu’à l’apparition de l’aube.

L’Humour de notre Prophète Muhammad Sala Llah 3aleyhi wa Salama

C’est très important la légèreté, notamment pour rappeler l’aspect impersonnel du message divin, à savoir qu’on ne transmet pas pour des avantages personnels, pour être suivis ou imités narcissiquement. On sait bien que dans tous les courants religueux de toutes les religions il y a eu des déviances liées à l’égo et au narcissisme qui se sont appropriées la religion pour attirer à soi et non pas à Allah moyennant de pseudo inspirations divines issues de la profondeur de nos émotions.
Eh bien l’humour remonte à la surface, c’est en plein air, c’est comme tous et pour tous, les éclats de rire c’est les liens au monde et à la joie de vivre partagée.
L’humour est cette légèreté qui nous fait oublier l’importance des choses sans pécher tout en cultivant son aspect important de surcroit ; l’humour c’est quand on sort de nos états individuels, inhibés ou méditatifs, pour ne pas se prendre au sérieux façe aux autres soi, et surtout savoir vivre, respirer, décompresser et être somme toute humains et naturels. L’Islam ce n’est pas la dureté ni la police extérieure des affects, c’est l’équilibre du libre arbitre, c’est léquilibre entre le devoir et le droit, entre la colère et l’amour, entre la crainte et l’espoir, entre soi et nos frères, et savoir blaguer, sourire, fait partie de l’intelligence émotionnelle, qui permet de reposer l’esprit, se détendre en toute légèreté sans vulgarités et sans se léser soi par une injustice, ni léser autrui par les excès de nos comportements, en cultivant la vie dans toute son humanité, ses besoins et sa relativité. L’humour c’est se détendre pour mieux se décharger des fardeaux et non pas pour en aggraver la masse jusqu’aux bas-fonds du feu.
D’ailleurs quand on cultive cette saine légèreté, on distrait de soi, contrairement à ceux qui en font un métier égocentré et une culture impérialiste permettant de se moquer des autres, des sacralités en divertissant notre énergie de nos priorités d’équité, et tout en profitant évidemment de devenir des stars richissimes et des célébrités fondant leur règne sur nos attentions volées.
Qu’Allah nous préserve des taghout, qu’Allah augmente nos discernements, et nous innonde d’humour et d’amour purs, nous guide sur le droit chemin derrière les prophètes et messagers, amîne
Nous sommes les indigents d’Allah et de la saine nature selon laquelle Il nous a créés et nous permet de Le remercier. elhamdulillah pour tout.

74.1. Ô!, toi, l’enveloppé [dans tes vêtements]!
2. Lève-toi [pour prier], toute la nuit, excepté une petite partie;
3. Sa moitié, ou un peu moins;
4. ou un peu plus. Et récite le Coran, lentement et clairement.
5. Nous allons te révéler des paroles lourdes (très importantes).
40.77. Endure donc. La promesse d’Allah est vraie. Que Nous te montrions une partie de ce dont Nous les menaçons ou que Nous te fassions mourir (avant cela)… c’est vers Nous qu’ils seront ramenés.
78. Certes, Nous avons envoyé avant toi des Messagers. Il en est dont Nous t’avons raconté l’histoire; et il en est dont Nous ne t’avons pas raconté l’histoire. Et il n’appartient pas à un Messager d’apporter un signe [ou verset] si ce n’est avec la permission d’Allah. Lorsque le commandement d’Allah viendra, tout sera décidé en toute justice; et ceux qui profèrent des mensonges sont alors les perdants.
79. C’est Allah qui vous a fait les bestiaux pour que vous en montiez et que vous en mangiez,
80. et vous y avez des profits et afin que vous atteigniez sur eux une chose nécessaire qui vous tenait à coeur . C’est sur eux et sur les vaisseaux que vous êtes transportés.
81. Et Il vous montre Ses merveilles. Quelles merveilles d’Allah niez-vous donc?
82. Ne parcourent-ils donc pas la terre pour voir ce qu’il est advenu de ceux qui étaient avant eux? Ils étaient [pourtant] plus nombreux qu’eux et bien plus puissants et ils [avaient laissé] sur terre beaucoup plus de vestiges. Mais ce qu’ils ont acquis ne leur a servi à rien.
83. Lorsque leurs Messagers leur apportaient les preuves évidentes, ils exultaient des connaissances qu’ils avaient. Et ce dont ils se moquaient les enveloppa.
84. Puis, quand ils virent Notre rigueur ils dirent : « Nous croyons en Allah seul, et nous renions ce que nous Lui donnions comme associés ».
85. Mais leur croyance, au moment où ils eurent constaté Notre rigueur, ne leur profita point; Telle est la règle d’Allah envers Ses serviteurs dans le passé. Et c’est là que les mécréants se trouvèrent perdants.

Le pieux dans le groupe égo

Dans nos vies nous confondons beaucoup trop le « groupe égo » avec le « groupe des musulmans ».
Nous confondons beaucoup trop l’orgueil avec l’honneur.
Nous confondons beaucoup trop la vertu avec la tyrannie.
Nous confondons la réussite avec l’égarement et le faux brillant ;
Et cela parce qu’on oublie volontiers qu’en vérité nul autre qu’Allah n’est digne de notre crainte – une crainte de dépendance – et que nul autre visage, nul autre nom, et nul autre héritage ne règnera au final, que celui d’Allah Seul, le digne de Louange ; Le Tout Justice.

57.(…)18. Ceux et celles qui font la charité et qui ont fait à Allah un prêt sincère, cela leur sera multiplié et ils auront une généreuse récompense.
19. Ceux qui ont cru en Allah et en Ses messagers ceux-là sont les grands véridiques et les témoins auprès d’Allah . Ils auront leur récompense et leur lumière, tandis que ceux qui ont mécru et traité de mensonges Nos signes, ceux-là seront les gens de la Fournaise.
20. Sachez que la vie présente n’est que jeu, amusement, vaine parure, une course à l’orgueil entre vous et une rivalité dans l’acquisition des richesses et des enfants. Elle est en cela pareille à une pluie : la végétation qui en vient émerveille les cultivateurs, puis elle se fane et tu la vois donc jaunie; ensuite elle devient des débris. Et dans l’au-delà, il y a un dur châtiment, et aussi pardon et agrément d’Allah. Et la vie présente n’est que jouissance trompeuse.
21. Hâtez-vous vers un pardon de votre Seigneur ainsi qu’un Paradis aussi large que le ciel et la terre, préparé pour ceux qui ont cru en Allah et en Ses Messagers. Telle est la grâce d’Allah qu’Il donne à qui Il veut. Et Allah est le Détenteur de l’énorme grâce.
22. Nul malheur n’atteint la terre ni vos personnes, qui ne soit enregistré dans un Livre avant que Nous ne l’ayons créé; et cela est certes facile à Allah,
23. afin que vous ne vous tourmentiez pas au sujet de ce qui vous a échappé, ni n’exultiez pour ce qu’Il vous a donné. Et Allah n’aime point tout présomptueux plein de gloriole.
24. Ceux qui sont avares et ordonnent aux gens l’avarice. et quiconque se détourne… Allah Se suffit alors à Lui-même et Il est Digne de louange.
25. Nous avons effectivement envoyé Nos Messagers avec des preuves évidentes, et fait descendre avec eux le Livre et la balance, afin que les gens établissent la justice. Et Nous avons fait descendre le fer, dans lequel il y a une force redoutable, aussi bien que des utilités pour les gens, et pour qu’Allah reconnaisse qui, dans l’Invisible, défendra Sa cause et celle de Ses Messagers. Certes, Allah est Fort et Puissant.
26. Nous avons effectivement envoyé Noé et Abraham et accordé à leur descendance la prophétie et le Livre. Certains d’entre eux furent bien-guidés, tandis que beaucoup d’entre eux furent pervers.
27. Ensuite, sur leurs traces, Nous avons fait suivre Nos [autres] messagers, et Nous les avons fait suivre de Jésus fils de Marie et lui avons apporté l’évangile, et mis dans les coeurs de ceux qui le suivirent douceur et mansuétude. Le monachisme qu’ils inventèrent, Nous ne le leur avons nullement prescrit. [Ils devaient] seulement rechercher l’agrément d’Allah. Mais ils ne l’observèrent pas (ce monachisme) comme il se devait. Nous avons donné leur récompense à ceux d’entre eux qui crurent. Mais beaucoup d’entre eux furent des pervers.
28. Ô Vous qui avez cru! Craignez d’Allah et croyez en Son messager pour qu’Il vous accorde deux parts de Sa miséricorde, et qu’Il vous assigne une lumière à l’aide de laquelle vous marcherez, et qu’Il vous pardonne, car Allah est Pardonneur et Très Miséricordieux.
29. Cela afin que les gens du Livre sachent qu’ils ne peuvent en rien disposer de la grâce d’Allah et que la grâce est dans la main d’Allah ; Il la donne à qui Il veut, et Allah est le Détenteur de la grâce immense.
64.(…)13. Nul malheur n’atteint [l’homme] que par la permission d’Allah. Et quiconque croit en Allah, [Allah] guide son cœur. Allah est Omniscient.
12.Obéissez à Allah et obéissez au Messager et si vous vous détournez… il n’incombe à Notre messager que de transmettre en clair (son message).
13.Allah nulle autre divinité que Lui ! Et c’est à Allah que les croyants [doivent] s’en remettre.
14.Ô vous qui avez cru, vous avez de vos épouses et de vos enfants un ennemi [une tentation]. Prenez-y garde donc. Mais si vous [les] excusez, passez sur [leurs] fautes et [leur] pardonnez, sachez qu’Allah est Pardonneur, Très Miséricordieux.
15.Vos biens et vos enfants ne sont qu’une tentation, alors qu’auprès d’Allah est une énorme récompense.
16.Craignez Allah, donc autant que vous pouvez, écoutez, obéissez et faites largesses. Ce sera un bien pour vous. Et quiconque a été protégé contre sa propre avidité… ceux-là sont ceux qui réussissent.
17.Si vous faites à Allah un prêt sincère, Il le multipliera pour vous et vous pardonnera. Allah cependant est très Reconnaissant et Indulgent.(…)

Aboubakr al Siddiq

Mon grand-petit frère
tu promènes avec toi un doux mystère,
Sans doute est-ce ta patience quand tu espères
Tu transportes avec toi une douce lumière, sans doute ta foi et ta douceur
Tu démarches tel le ruisseau, met en émoi la nature, et comme nuit prépare la lueur.
Tu disparais dans Sa splendeur, sans mot de trop, quelle pieuse odeur,
Tu transformes la douleur en douceur,
en un parfum de serviteur,
Ô lumière allumant les coeurs
Tu es ce toi, grand-petit frère,
Tu es cet homme qui porte l’honneur,
ces yeux ouverts face au labeur, visage d’amour et de candeur, posant ton front vers Son seigneur
Qui t’assigne des anges en prière,
Bénit ta mère, bénit ton père,
Et fait de moi cette petite soeur, qui se rallume de ta lumière.
tes mots ta voix me rassérènent
ton souffle dit, Allah transporte
ta foi sourit mon coeur revit
Tu es cette endurance qui en prière, traverse le temps pour faire à temps
qui tend la main, offre son visage,
respecte la terre comme un cristal
tu es cette cohérence cardiaque,
Qui s’essoufle et qui transpire,
Qui s’épuise et qui soupire,
Et s’abandonne pur et porté,
Et repentant à bout portant
tu crains Allah d’amour confiant,
En dépendant Adorateur.

40.6. Ainsi s’avéra juste la Parole de ton Seigneur contre ceux qui ont mécru : « Ils seront les gens du feu ».
7. Ceux (les Anges) qui portent le Trône et ceux qui l’entourent célèbrent les louanges de leur Seigneur, croient en Lui et implorent le pardon pour ceux qui croient : « Seigneur! tu étends sur toute chose Ta miséricorde et Ta science. Pardonne donc à ceux qui se repentent et suivent Ton chemin et protège-les du châtiment de l’Enfer.
8. Seigneur! fais-les entrer aux jardins d’Eden que Tu leur as promis, ainsi qu’aux vertueux parmi leurs ancêtres, leurs épouses et leurs descendants, car c’est Toi le Puissant, le Sage.
9. Et préserve-les [du châtiment] des mauvaises actions. Quiconque Tu préserves [du châtiment] des mauvaises actions ce jour-là, Tu lui feras miséricorde ». Et c’est là l’énorme succès.

 

gazaoui

Se mortifier/ Rayonner

D’une Soluté Explicite

Où qu’il aille, où qu’il se tourne, l’être humain est en proie à ses contradictions et ses limitations. Seul son lien a Allah résout ces contradictions et ses limitations dans la voie d’une réelle perspective qui l’unisse aux autres et à lui-même sans léser quiconque.
76.9.«C’est pour le visage d’Allah que nous vous nourrissons: nous ne voulons de vous ni récompense ni gratitude.
51.50. »Fuyez donc vers Allah. Moi, je suis pour vous de Sa part, un avertisseur explicite. »

31946150_593323537716368_8890736861413113856_n

Associaux, fous et marginaux

Les Prophètes ont été les plus proches des gens tout en ne se conformant à personne,
Ils étaient sur la voie d’Allah, nul n’est semblable à Lui,
Ils révéraient l’Unique, pas de divinité à part Lui,
Ils adoraient Allah, pas d’idéal à part Lui,
Ils étaient pris pour des indésirables, pour des fous,
Des marginaux, des associaux criminels
Parce qu’ils ne vivaient pas d’égo, cet égo dorant de caprices et de passions les idoles
Les prophètes ne doraient pas l’égo, mais la vérité qu’Allah décrète,
Contre les idoles scélant les connivences secrètes à l’encontre des humains éclairés, désintéressés et sincères
Appelant à Allah sans Lui donner d’égaux.

Associaux, fous et marginaux d’abord,
Puis reconnus par les cieux et les pieux de tout bord

33224511_601340096914712_8509333247153405952_n